Johnny Hallyday, c’est des chansons par centaines et des tubes par dizaines. Aussi, sélectionner les morceaux les plus marquants du répertoire de l'artiste décédé dans la nuit de mardi à mercredi est un dilemme cornélien. Voici celles que 20 Minutes préfère*.

>> Après la mort de Johnny Hallyday, suivez notre direct...

  • Je te promets

Cette déclaration d’amour a été un des tubes de l’été 1987. Le texte est l’un des dix que Jean-Jacques Goldman a signé pour l’album Gang.

  • L’envie

Autre titre de l’album Gang, écrit par Goldman et sorti en 1986, L’envie est un classique que Johnny Hallyday a depuis chanté lors de presque tous ses concerts.

  • Quelque chose de Tennessee

Cette chanson, qui fait référence au dramaturge Tennessee Williams (et non, comme le pensent certains, à l’État américain du même nom) est signée Michel Berger. On la trouve sur l’album Rock’n’Roll Attitude, sorti en 1985.

  • Que je t’aime

« Quand tes cheveux s’étalent, comme un soleil d’été »… Ce morceau, resté onze semaines numéro 1 des meilleures ventes a dynamité l’année 1969.

  • Requiem pour un fou

Chantée par Johnny en solo dans sa version originale de 1976, c’est peut être dans le duo avec Lara Fabian qu’elle révèle toute son ampleur dramatique. L’un des moments marquants de ses concerts de 1998 au Stade de France.

  • Le Pénitencier

Le Pénitencier, sorti en 1964, est une reprise, en français, de The House of the Rising Sun des Animals. A l’époque, il était très fréquent d’adapter, dans la langue de Molière, des succès américains. Ce que l’on sait moins c’est que cette version a été cosignée par Vline Buggy et Hugues Aufray.

  • Diego

Michel Berger a écrit cette chanson pour France Gall en 1981, avant de la reprendre lui-même deux ans plus tard. Johnny Hallyday la chantera à son tour et la version live extraite de Dans la chaleur de Bercy sortira en single en 1991. Le succès sera au rendez-vous si bien qu’il intégrera ce morceau dans la setlist de plusieurs autres concerts.

  • Gabrielle

Adaptation de The King is Dead de Tony Cole, Gabrielle a fait apparaître un geste bien particulier dans la mythologie d’Hallyday… Ou comment croiser les poignets en levant les bras est devenu un réflexe lorsqu’il chante « J’ai refusé de mourir d’amour enchaîné ».

  • Laura

Laura Smet, fille de Johnny Hallyday et Nathalie Baye, avait 3 ans lorsque cette chanson signée Jean-Jacques Goldman, qui lui est dédiée est sortie, en 1986.

  • Retiens la nuit

C’est l’un des premiers grands succès de Johnny. Ecrit en 1961 par Charles Aznavour et Georges Garaventz, ce slow a marqué la jeunesse de l’époque. Dans le film à sketch Les Parisiennes sorti l’année suivante Hallyday joue cette chanson à Catherine Deneuve.

Et vous, quelles sont les chansons de Johnny Hallyday que vous préférez ? Celles que vous ne vous lassez pas d’écouter ? Dites-le nous dans les commentaires.

* Comment ces dix titres ont été sélectionnés

Les équipes de « 20 Minutes » ont été invitées à voter pour leurs cinq chansons préférées de Johnny Hallyday. 48 personnes ont participé - certaines ont mentionné moins de cinq chansons. Les dix chansons les plus citées apparaissent dans ce classement.