Cinq fois « Blade Runner » dans un coffret

On croyait bien connaître Blade Runner, classique du cinéma hollywoodien de science-fiction. C'était sans compter sur l'initiative de Warner d'éditer dans un même coffret cinq versions du film de Ridley Scott : à la version internationale (celle que ...

Stéphane Leblanc - ©2008 20 minutes

— 

On croyait bien connaître Blade Runner, classique du cinéma hollywoodien de science-fiction. C'était sans compter sur l'initiative de Warner d'éditer dans un même coffret cinq versions du film de Ridley Scott : à la version internationale (celle que l'on connaît le mieux) sortie en 1982 s'ajoutent une copie de travail, la version américaine imposée à l'époque par la production, la Director's cut, plus personnelle, datant de 1992, et la toute dernière baptisée Final cut, réalisée en 2007, qui apporte encore une séquence onirique de quelques secondes. L'intérêt, c'est de voir comment l'étau de la production s'est desserré avec le temps, mais aussi comment un cinéaste a mûri un projet qui ne l'a peut-être jamais pleinement satisfait.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.