• Louis C.K. est accusé par cinq femmes de s'être masturbé devant elles.
  • Il reconnaît les faits et s'excuse pour avoir «exploité [son] pouvoir de manière irresponsable»
  • La sortie de son film I love you, daddy, a été annulée, jeudi.

«C'est histoires sont vraies.» Accusé par cinq femmes de s'être exhibé et masturbé devant elles, le comique Louis C.K. a réagi par communiqué, vendredi. De manière plutôt candide, il reconnaît les faits et leur présente ses excuses pour avoir «exploité [son] pouvoir de manière irresponsable».

«A l'époque, je me suis dit que ce que je faisais n'était pas un problème car je n'ai jamais montré ma bite à une femme sans demander [la permission] avant, ce qui est vrai. Mais ce que j'ai compris plus tard, c'est que leur demander ceci n'est pas une question, c'est une situation difficile pour elles. J'avais un pouvoir sur ces femmes car elles m'admiraient. Et j'ai exercé ce pouvoir de manière irresponsable», écrit-il.

«Il s'est mis tout nu et a commencé à se masturber»

Dans le New York Times, Dana Min Goodman et Julia Wolov, qui démarraient sur scène en 2002, racontent comment Louis C.K. les a invitées dans sa chambre d'hôtel après leur spectacle. Pourquoi avoir accepté? Car elles admiraient le comique, qu'il n'avait pas l'air d'avoir de mauvaises intentions et qu'elles étaient deux, expliquent-elles. Elles croient d'abord à une blague quand le comédien leur demande s'il peut sortir son pénis. «Et puis il l'a fait. Il s'est mis tout nu et a commencé à se masturber», témoignent-elles, en compagnie de trois autres femmes.

Les rumeurs autour de l'exhibitionnisme de Louis C.K. circulaient depuis plusieurs années, notamment dans la rubrique des potins anonymes de Gawker. Le comique estime qu'il a profité de son statut de superstar qui «les a empêchées de partager leur histoire», par crainte des répercussions.

Il présente enfin ses excuses à toutes les équipes des séries qu'il produit pour FX, notamment Better Things, de Pamela Aldon, vue comme une œuvre féministe, et du film I love you, daddy, dont la sortie a été annulée en urgence, jeudi. «J'ai causé du tort à ma famille, mes amis, mes enfants et leur mère. J'ai passé ma carrière à dire ce que je voulais. Maintenant je vais prendre du recul et écouter», promet Louis C.K..