Les Pussy Riot comparent Trump à Poutine dans leur nouveau clip

MUSIQUE Le morceau « Police State » a été dévoilé à l’occasion du premier anniversaire de l’élection de Donald Trump…

20 Minutes avec AFP

— 

Nadejda Tolokonnikova (g) et Maria Alekhina, les deux membres des Pussy Riot, le 14 novembre 2014 à Londres

Nadejda Tolokonnikova (g) et Maria Alekhina, les deux membres des Pussy Riot, le 14 novembre 2014 à Londres — Andrew Cowie AFP

Le groupe de punk-rock féministe russe Pussy Riot a sorti mercredi un nouveau morceau qui fait un parallèle entre Vladimir Poutine et Donald Trump. Le titre, Police State, a été dévoilé à l’occasion du premier anniversaire de l’élection de Donald Trump le 8 novembre 2016. Le clip juxtapose des images des deux chefs d’Etat, et met en scène un policier qui démolit des jouets à la matraque, sous les yeux d’enfants qui portent des cagoules colorées devenues la marque de fabrique des Pussy Riot.

>> A lire aussi : Retrouvailles en Sibérie des deux Pussy Riot déterminées à lutter

Dans les pas de Poutine

Même si les Etats-Unis ne sont pas un Etat autoritaire, la Pussy Riot Nadezhda Tolokonnikova estime que Donald Trump place ses pas dans ceux de son homologue russe : « L’attitude de Trump envers les médias, quand il a dit qu’ils répandent de fausses informations et qu’ils ne devraient pas être autorisés à le faire, pour moi c’était vraiment un mauvais présage parce que c’était la façon de penser de Poutine lorsqu’il est arrivé au pouvoir ».

>> A lire aussi : Donald Trump déclare aussi sa flamme à Vladimir Poutine

Deux ans de prison

Les appels répétés du président républicain à emprisonner sa rivale démocrate de la présidentielle, Hillary Clinton, ont également inquiété Nadezhda Tolokonnikova, car elle l’a déjà vu dans son pays. La jeune femme ainsi que Maria Aliokhina avaient été emprisonnées près de deux ans pour hooliganisme après avoir effectué une « prière » anti-Poutine en 2012 dans une cathédrale près du Kremlin.