VIDEO. E-sport: Des Azuréens lancent un site pour chouchouter les e-sportifs, les nouveaux rois du jeu vidéos

JEU VIDEO Esport-management.com, créé à Sophia Antipolis par deux joueurs de 23 et 25 ans, se propose d’accompagner les talents…

Fabien Binacchi

— 

Des joueurs de eSport. (Ilustration)

Des joueurs de eSport. (Ilustration) — Tristan Reynaud/SIPA

  • Des joueurs azuréens de 23 et 25 ans viennent de lancer un site internet pour accompagner les e-sportifs.
  • Esport-management.com propose du coaching et une partie statistique sur les équipes existantes.

« Il y a encore trois ans, on jouait sur des tréteaux, avec notre propre matériel, et pour des dotations qui n’excédaient pas 1.500 euros. Mais ça, c’était avant ».

Pour accompagner l’explosion, ces dernières années, du sport électronique (le jeu vidéo compétitif, qui pourrait faire son entrée aux Jeux olympiques à Paris, en 2024), l’Azuréen Tristan Berguer a lancé Esport-management.com. Une plateforme pour aider les joueurs à progresser et à intégrer des équipes ou des sociétés.

Des salaires allant de 5.000 à 30.000 euros

« Aujourd’hui, un professionnel peut gagner entre 5.000 et 30.000 euros nets par mois, payés directement par les éditeurs de jeux ou des sponsors. Mais certains sont bloqués dans leur évolution par des problèmes que le site peut régler », vante le tout jeune entrepreneur de 23 ans, lui-même joueur. Sa start-up, montée avec un associé de 25 ans, Guillaume Golfieri, est installée dans la technopole de Sophia-Antipolis.

Elle propose des évaluations « très poussées » sur chaque jeu pour « voir quels sont les axes de progression ». La plateforme se concentre sur la vingtaine de titres les plus disputés dont League of Legends, Counter Strike, Overwatch ou encore Clash royale.

>> A lire aussi : Pourquoi certains jeux vidéo deviennent des disciplines d'eSport

Gestion des plannings et infos sur les adversaires

Le site joue aussi le rôle de nounou. « Pour la gestion des plannings des joueurs et leurs déplacements notamment, dit le responsable. Grâce à des partenariats, leur transport, leur hébergement et même leur nourriture peuvent ou pourront être réservés via le site ».

>> A lire aussi : Quand le jeu vidéo offre des perspectives d'avenir

Esport-management.com est proposé gratuitement, sauf pour quelques fonctionnalités qui vont être étoffées. Et notamment une partie big data, qui permet d’étudier, sous tous les angles, les équipes existantes, pour établir des stratégies.