Journées du patrimoine: La 34e édition a séduit plus de 12 millions de visiteurs

TOURISME Environ 20.000 personnes se sont pressées pour voir l’Elysée…

20 Minutes avec AFP

— 

A Bercy, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a rencontré de très jeunes visiteurs.

A Bercy, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a rencontré de très jeunes visiteurs. — ISA HARSIN/SIPA

Les 34es Journées du patrimoine ont drainé samedi et dimanche plus de 12 millions de visiteurs, une fréquentation comparable à celle des quatre précédentes éditions, a indiqué dimanche le ministère de la Culture. Au total 17.000 sites étaient ouverts, proposant quelque 26.000 animations.

Françoise Nyssen, la ministre de la Culture, a relevé « l’engouement des Français, la demande de culture très forte ». « C’est une source de fierté pour les Français, et c’est un magnifique symbole de cohésion », a-t-elle ajouté.

>> Retrouvez ici notre interview avec Françoise Nyssen 

Le Sénat, grand favori des visiteurs 

Ainsi, 15.000 personnes ont visité l’Hôtel de ville de Lyon. Environ 7.600 se sont déplacés au Parlement de Bretagne à Rennes. La Cour des comptes a reçu 5.000 personnes, l’hôtel de ville de Paris (ouvert dimanche seulement) 7.000, l’Assemblée nationale 14.000 et le Sénat plus de 22.000. L’Elysée a comptabilisé environ 20.000 visiteurs durant le week-end, soit à peu près le même nombre que l’an dernier.

Placé cette année sous le thème de la jeunesse, l’événement se déroulera en 2018 sous celui de « l’art du partage », a indiqué la ministre qui, interrogée sur la conservation du patrimoine, s’est aussi prononcée pour l’essor du mécénat privé.

Une mission pour Stéphane Bern

« L’Etat tient ses engagements auprès des sites dont il a la charge, mais on est tout à fait pour le développement du mécénat », a-t-elle dit. « Beaucoup de particuliers, d’entreprises ont la passion du patrimoine, et seraient prêts à contribuer » pour le préserver.

>> Lire aussi : La nomination de Stéphane Bern et la leçon d’histoire de Macron critiquées sur Twitter

Le président Emmanuel Macron a annoncé samedi avoir confié à Stéphane Bern, animateur de France 2 et ami proche, une mission bénévole pour identifier des monuments du patrimoine local en péril.