VIDEO. E3 2017: Ubisoft et Michel Ancel nous font pleurer avec «Beyond Good & Evil 2»

JEU VIDEO Cela fait près de 10 ans que les fans attendaient cette suite, qui est au final une préquelle...

P.B.

— 

Une image de la bande-annonce de «Beyond Good & Evil 2», la suite du jeu d'Ubisoft de 2003.

Une image de la bande-annonce de «Beyond Good & Evil 2», la suite du jeu d'Ubisoft de 2003. — UBISOFT

C’est pour l’instant LE moment de l’E3. Sur la scène de la conférence Ubisoft, à Los Angeles, le créateur Michel Ancel a reçu une standing ovation, lundi, après la diffusion du trailer de Beyond Good and Evil 2. Comme pour The Last Guardian, le remake de Final Fantasy 7 ou la suite de Shenmue, les fans attendaient ce jeu depuis une éternité – près de 10 ans depuis le teaser de 2008 et 14 ans depuis le premier volet – et Ancel a essuyé sa petite larme.

Cette bande-annonce cinématique en met plein les mirettes, avec un univers de science-fiction baroque ébouriffant, quelque part entre Star Wars et la série Firefly. Il s’agit finalement d’une préquelle, ce qui est plutôt malin pour attirer les nouveaux venus – d’autant plus que le premier épisode, devenu culte, avait fait un flop commercial.

L’aventure se déroule dans un monde online persistant et devrait pouvoir se vivre seul ou à plusieurs. Dans une vidéo, Michel Ancel explique qu’il n’y a « aucune transition ni aucun chargement », des cavernes à la surface des planètes jusqu’à l’espace. L’envoyé spécial de 20 Minutes va tenter d’en savoir plus, car on ne sait ni quand ça sort, ni sur quelles plateformes.

Mots-clés :