Non, Svetlana Alexievitch n'est pas morte et Françoise Nyssen ne l'a pas annoncé sur Twitter

HOAX La correspondante de l’AFP à Minsk a démenti la rumeur...

L.B.

— 

Svetlana Alexievitch à Minsk, le 16 septembre 2014.

Svetlana Alexievitch à Minsk, le 16 septembre 2014. — Sergei Grits/AP/SIPA

Hoax sur la planète littéraire. Un compte piraté de la toute nouvelle ministre de la Culture Françoise Nyssen a annoncé ce jeudi matin la mort de la Nobel de littérature Svetlana Alexievich. « Triste nouvelle. Svetlana Alexievich est morte. Pas de détails », est-il écrit sur le compte Twitter associé au nom de la ministre, présidente d’Actes Sud, tout juste nommée rue de Valois.

Alors que certains médias ont annoncé la disparition de cette journaliste et écrivain biélorusse après cette publication, Actes Sud a démenti à L’Express. Le compte Twitter est un fake.

>> A lire aussi : Le prix Nobel de littérature attribué à la Biélorusse Svetlana Alexievitch

Tommasso Debenedetti derrière le faux compte

« Nous n’avons strictement aucune information sur ce prétendu décès », affirme cette source. Et la correspondante de l’AFP à Minsk a, elle aussi, démenti la rumeur. Svetlana Alexievitch « est bien vivante ».

Il s’agirait en fait de Tommasso Debenedetti, habitué des canulars sur Twitter. Professeur de littérature italienne à Rome, il a déjà usurpé les identités de l’ancien président du Conseil européen Mario Monti, François Fillon ou encore la femme du magnat de la presse Rupert Murdoch. Michaël Szadkowski, rédacteur en chef du site du Monde, a retrouvé le tweet posté ce mercredi.

Svetlana Alexievitch est l’auteure de livres poignants sur la catastrophe de Tchernobyl ou la guerre d’Afghanistan, interdits dans son pays qui ne lui pardonne pas le portrait d’un « homo sovieticus » incapable d’être libre.