Eurovision 2017: La France se place douzième avec Alma

MUSIQUE La finale de la 62e du concours Eurovision de la chanson, qui s'est déroulée ce samedi, à Kiev (Ukraine), a sacré le Portugais Salvador Sobral...

Fabien Randanne

— 

Alma, la candidate de la France à l'Eurovision 2017.

Alma, la candidate de la France à l'Eurovision 2017. — Rolf Klatt/Shutterstock/SIPA

De notre envoyé spécial à Kiev (Ukraine)

« On pleure, mais on survit quand même. » Ces paroles extraites de Requiem, la chanson avec laquelle Alma a défendu les chances françaises à l’ Eurovision, décrivent bien le goût doux-amer de la douzième place qu’elle a décroché (oui, on dramatise).

La Française s’est retrouvée 19e à l’issue des votes des jurys professionnels. Elle est remontée dans le classement grâce aux votes des téléspectateurs : elle est dixième de leur Top. Alma peut trouver là une consolation : elle a su se trouver une place parmi les chouchous du public.

Celle qui a chanté en dernière position, comme Marie Myriam en 1977, n’a donc pas connu le même destin que la dernière gagnante de la France au concours. Cet ordre de passage n’a peut-être pas aidé l’artiste tricolore, qui a succédé à trois des grands favoris de cette édition : la Belge, le Suédois et le Bulgare, qui ont fini respectivement, 4e, 5e et 2e.

Petites injustices et surprises

On peut donc déplorer que la France n’ait pas pu décrocher un deuxième Top 10 consécutif, après la sixième place d’Amir en 2016. Ou trouver je-ne-sais quelle excuse de votes « géopolitiques » - one ne peut pas dire que le Portugal a gagné grâce aux votes de copinage. Mais on connaît la chanson : c’est le jeu de l’Eurovision avec ses petites injustices (l’Italien Francesco Gabbani à qui certains ont promis la victoire pendant des semaines a dû tomber de l’armoire avec sa sixième place) et ses surprises (la 10e place inattendue de la Norvège).

Le marathon eurovisionnesque qu’Alma assure depuis trois mois a pris fin dans la nuit de samedi à dimanche. Elle va désormais pouvoir souffler un peu et se consacrer à la promo de son premier album, Ma peau aime. Pour paraphraser sa chanson, on compte sur elle pour continuer à nous faire sourire au beau milieu de son Requiem.