VIDEO. Eurovision: Et les dix derniers qualifiés pour la finale sont...

MUSIQUE La deuxième demi-finale, ce jeudi soir, a rendu son verdict...

Fabien Randanne

— 

Le groupe Naviband représente la Biélorussie à l'Eurovision 2017.

Le groupe Naviband représente la Biélorussie à l'Eurovision 2017. — Rolf Klatt/Shutterstock/SIPA

  • La deuxième demi-finale de l'Eurovision a eu lieu ce jeudi soir au Centre d'exposition de Kiev (Ukraine).
  • La Bulgarie, la Biélorussie, la Croatie, la Hongrie, le Danemark, Israël, la Roumanie, la Norvège, les Pays-Bas et l'Autriche se sont qualifiés pour la finale de samedi.
  • En revanche, l'Estonie, la Serbie, la Macédoine, Saint-Marin, l'Irlande, la Suisse, la Lituanie et Malte n'iront pas plus loin dans le concours cette année.

De notre envoyé spécial à Kiev (Ukraine)

Ça y est, on connaît l’intégralité des 26 pays qui participeront à la finale de l’Eurovision ce samedi dans la capitale ukrainienne. Comme lors de la première demi-finale de mardi, ce jeudi, dix pays se sont qualifiés pour la finale et huit autres ont été éliminés lors de la deuxième demi-finale. Et on a aussi eu droit à un aperçu des prestations de la France, de l’Allemagne et de l’Ukraine, qualifiés d’office, enregistrées la veille. Passage en revue des finalistes et de ceux dont l’aventure ukrainienne s’arrête ici.

Eliminée : Serbie - Tijana Bogicevic - « In Too Deep »

La chanteuse serbe a eu la difficile tâche d’ouvrir le bal qui sonne par moments comme le Fireworks de Katie Perry, en moins tubesque. Cela n'a pas suffi pour lui assurer une place en finale.

Qualifié : Autriche - Nathan Trent - « Running On Air »

Quand on croise ce chanteur dans les coulisses de l’Eurovision, on constate immédiatement que c’est une crème, toujours souriant et plein de bonne volonté. Dommage que ses chances soient plombées par un tableau « Au clair de la Lune » carrément guimauve. L’Autrichien a raté sa prestation mercredi lors de la répétition au cours de laquelle les jurés professionnels étaient appelés à voter, mais ça ne l'a pas empêché de décrocher son billet pour la finale.

Eliminée : Macédoine - Jana Burceska - « Dance Alone »

La version studio de cette chanson est sans doute le meilleur morceau de toutes les chansons en lice. Hélas, en live, ça tombe un peu à plat et Jana semble effectivement bien seule sur la scène. Cela se solde par une élimination, mais la chanteuse n'a pas tout perdu puisque son compagnon l'a demandée en mariage en direct. Elle a dit oui.

Eliminée : Malte - Claudia Faniello - « Breathlessly »

C’était l’un des pays auquel l’élimination semblait assurée… et ça s’est confirmé. Tant pis pour Claudia Faniello qui avait fini, à la neuvième tentative tout de même, par remporter la sélection maltaise pour l’Eurovision. 

Qualifiés : Roumanie - Ilinca et Alex Florea - « Yodel It ! »

La qualification pour la finale n’est pas une surprise. A la centième écoute, on est toujours incapables de dire si ce morceau est atroce ou génial. En tout cas, on les retrouvera samedi… et ils pourraient bien finir dans le Top 5. Mais quelque chose nous dit qu’ils seront davantage plébiscités par les votes des téléspectateurs que par les jurys pros…

Qualifiées : Pays Bas - OG3NE - « Lights and Shadows »

Cette chanson donne de l’urticaire à l’auteur de ces lignes qui essaiera de ne pas se gratter en finale. Vocalement oui, le talent est là, mais ce morceau est aussi inspirant qu’un prospectus publicitaire. Sachez que le nom du groupe (qui se prononce « odjine ») est composé du groupe sanguin (O) du trio (3) de soeurs qui partagent les mêmes GENES : OG3NE… Plutot Oh, gêne !

Qualifié : Hongrie - Joci Papapi - « Origo »

Personne ne doutait de la qualification du Hongrois dont la chanson est, a-t-on entendu dire, la préférée de la chanteuse française Alma et de la Belge Blanche. Du dub step, du folklore et du rap, le mélange fonctionne plutôt bien. Top 10 en vue en finale.

Qualifiée : Danemark - Anja - « Where I Am »

« Où suis-je » chante la Danoise à laquelle on a envie de répondre « en 1997 » tellement sa chanson paraît datée. Oui, la chanteuse a du coffre, elle a d’ailleurs remporté le The Voice australien, et, sur cet aspect-là, sa qualification est méritée. Mais qu’elle soit aussi haut chez les bookmakers (10e au moment où on écrit ces lignes) est quand même surprenant.

Eliminé : Irlande - Brendan Murray - « Dying To try »

L’Irlande est le pays qui détient le nombre record de victoires à l’Eurovision : 7. Et la huitième ne sera pas pour cette année. Brendan Murray, dont la voix rappelle celle de Christophe Willem quitte la compétition ce jeudi soir.

Eliminés : Saint-Marin - Valentina Monetta et Jimmie Wilson - « Spirit of the Night »

L’esprit de la nuit a lâché la Saint-Marinaise et l’Américain dont l’élimination était prévisible. Cette année, Valentina Monetta représentait son pays pour la quatrième fois, la prochaine, qu’elle évite le disco. Merci.

Qualifié : Croatie - Jacques Houdeck - « My Friend »

Docteur Jacques et Mister Houdeck. Le Croate est le deux en un de cette édition. Le tout servi dans une mise en scène pompière au possible entre pyrotechnie et tournesols numériques. Mais le plus ringard, qui fait courir un vrai frisson de gêne le long de l’échine, c’est quand même la citation d’Einstein balancée en ouverture de la prestation. La qualification surprise, c'est lui.

Qualifié : Norvège - JOWST - « Grab the Moment »

Lors du show destiné au jury mercedi soir, le masque lumineux du DJ ne s’est pas éclairé. Les Norvégiens ont déposé une réclamation pour pouvoir rechanter. En vain. Cela ne les a pas empêché de décrocher leur place pour la finale.

Eliminée : Suisse - Timebelle - « Apollo »

On n’est pas fan de la robe jaune et du petit escalier en colimaçon qui donne une impression de pièce-montée. Et visiblement, les votants non plus puisque le groupe ne poursuivra pas son aventure ukrainienne.

Qualifié : Biélorussie - Naviband - « Story of My Life »

Attention morceau hystérique ! Le duo est à fond et donne du « Hey ! » plus d’une fois qu’à son tour. Le public ukrainien est fan et l'a fait entendre. Et de mémoire, jamais un hydroglisseur n’avait été utilisé sur la scène de l’Eurovision jusque-là.

Qualifié : Bulgarie - Kristian Kostov - « Beautiful Mess »

A 17 ans, il est le benjamin de cette édition. Il est le premier candidat de l’histoire du concours né après le 1er janvier 2000. Et il est l’un des trois plus sérieux prétendants à la victoire. A Kiev, face aux journalistes, Kristian Kostov fait preuve d’une maturité déconcertante, presque énervante… Une manière polie de dire qu’il se la raconte un peu.

Eliminés : Lituanie - Fusedmarc - « Rain of Revolution »

Comment le dire gentiment ? Peut-être que ce Rain of Revolution ne possédait pas les ingrédients nécessaires et les plus harmonieux pour plaire au plus grand nombre.

Eliminés : Estonie - Koit Toome & Laura - « Verona »

Alerte plaisir coupable. Comment rester insensible à ce duo qui indique, à quiconque est tombé dessus par hasard, que c’est l’Eurovision. Koit et Laura s’aiment, se perdent, se trouvent, se reperdent, on ne comprend plus trop mais en tout cas, ils semblaient avoir leur chemin tout tracé pour la finale. Mais, c'est là l'une des grandes surprises de la soirée : le duo ne s'est pas qualifié. Au grand dam de bien des fans.

Qualifié : Israël - IMRI - « I Feel Alive »

Comment imaginer qu’un beau gosse, qui tient la route vocalement, puisse ne pas se qualifier pour la finale ? Le chanteur, qui a participé au concours il y a deux ans en tant que choristes du représentant israélien, sera de la partie samedi.

Après l’Espagne, le Royaume-Uni et l’Italie lors de la première demi-finale, les téléspectateurs ont pu découvrir un extrait des mises en scènes des trois autres qualifiés d’office pour la finale.

France - Alma - « Requiem »

Alma, la candidate tricolore a fait une très belle prestation mercredi soir, lors du show destiné au jury. Chacune de ses prestations à Kiev est meilleure que la précédente. C’est bon signe pour samedi.

Allemagne - Levina - « Perfect Life »

Oui, le début de la chanson rappelle le Titanium de David Guetta et Sia. La mise en scène, elle, fait dans la sobriété et c’est plutôt réussi. Levina a une certaine pression sur les épaules : l’Allemagne a terminé dernière de l’Eurovision en 2015 et 2016. On lui souhaite de connaître un meilleur sort cette année.

Ukraine - O. Torvald - « Time »

Avec cette chanson gentiment rock, l’Ukraine semble vouloir s’assurer de ne pas avoir à organiser l’Eurovision une nouvelle fois l’an prochain.