Build 2017: Microsoft décrit un monde où les ordinateurs comprennent les humains

HIGH TECH Suivez l'un des rendez-vous majeurs du monde des développeurs en direct...

Laure Beaudonnet

— 

La Microsoft Build se déroule du 10 au 12 mai 2017 à Seattle

La Microsoft Build se déroule du 10 au 12 mai 2017 à Seattle — L. BEAUDONNET / 20 MINUTES

L'ESSENTIEL

  • Jour 1 de la conférence des développeurs de Microsoft
  • Le géant du Web a mis le paquet sur le cloud et l'intelligence artificielle. 
  • La conférence en vidéo et en live par ici:

 

A LIRE AUSSI

>> A lire aussi : Quelles surprises nous réserve la conférence de Microsoft?

 

Ce live est désormais terminé, merci de l'avoir suivi. 

19h45: Une vidéo pour clore la conférence

 

19h40: La magie de la data

On pèse nos mots. L'exemple de Tact utilise des services de l'IA dans son CRM. 

19h35: Une plateforme pour infuser l'IA dans toutes les apps

Microsoft ajoute 29 nouveaux services cognitifs pour les développeurs dont certains personnalisables : Bing Custom Search, Custom Vision Service, Custom Decision Service et Video Indexer. Cognitive Services Labs qui offrent aux développeurs la possibilité d’explorer des nouveaux services comme les Gesture API autour de la reconnaissance des gestes de la main. 

 

Plusieurs exemples: Airdoc, sur le problème du diabète. Il utilise le deep learning pour établir un diagnotic rapide. Un nouvel add-in à Powerpoint Presentation Translator permet de faire de la traduction en temps réel pendant une présentation. La présentation fait son petit effet dans la salle. Impressionnant. 

19h30: On arrive dans un monde où les ordinateurs comprennent les humains

On arrive à un monde où les ordinateurs comprennent les humains. Démo d'une reconnaissance de plante visuelle. On va pouvoir analyser de nombreuses images et de reconnaître toutes celles qui montrent par exemple le Mont Fuji. 

19h20: Les énormes progrès de l'IA

Trois mots clés: Big compute, puissants algorithmes et les data, et trois pilliers: Microsoft cloud, AI innovation et Microsoft graph. Harry Shum détaille les progès de la visions, de la parole. «Voici comment nous apportons l'IA à tous les développeurs». 29 APis concernent la vision, la parole, gestes...

 

 

19h15: On change de chapitre

Place à Harry Shum et l'IA. Retour sur l'IA intelligent et le cloud intelligent, en détails. L'intelligence artificielle est en train de faire sa percée: «elle devient une réalité», souligne-t-il à Build. Quatre nouveaux services cognitifs sont annoncés.

19h: Adobe réimagine l'expérience de l'entreprise

Adobe investit dans le SaaS et le cloud. «Azure offre une plateforme d'innovations comme aucune autre», insiste le CTO d'Adobe. 

18h56: L'exemple d'EY qui utilise Azure et Azure Stack

Azure stack permet d'utiliser Azure dans des pays où ce ne serait pas possible. L'exemple d'une compagnie d'expédition. Stack est une extension: on peut utiliser les mêmes services dans le système global et sur les systèmes à bord des bateaux. 

 

18h53: Asure Stack, l'extension d'Azure

L'azure stack est une offre de cloud hybride qui permet la même logique du système et de rapatrier certaines applications dans des datacenters détenus par l'entreprise.

18h35: Jet traite 10.000 milliards de transactions par jour avec Cosmos DB

 

 

18h24: Azure Cosmos DB

C'était la grande annonce du pré-briefing. Cosmos DB est décrit comme le seul service de base de données globalement distribué qui offre cinq choix bien définis de cohérence intuitive. Et on ne paye que pour la performance qu'on utilise effectivement. 

 

18h15: L'heure du cloud a sonné

Parenthèse pub des avantages d'Azure. De nombreuses entreprises (plus de 90% du Fortune 500) se sont mises au cloud de Microsoft. SQL server (système de gestion de base de données) a été lancé il y a quelques semaines: il est plus sûr, plus intelligent et il repose sur le machine learning. Transférer les données sur le cloud est facilité. 

18h05: Voilà, on vous avait prévenus

Et la salle rigole à une blague de développeurs qu'on ne vous traduira pas... 

 

 

18h: Au tour de Scott Guthrie, là on parle tech

Ca sent les lignes de code à plein nez tout ça. Prêt pour du vrai langage de geek? On part sur Azure, la plateforme applicative en nuage de Microsoft, et le visual studio family. 

 

Bon et sinon, Visual Studio pour Mac est disponible. 

 

17h45: Cortana, l'assistante intelligent, vous suit partout

Je sais pas si ça se voit comme ça, mais c'est un peu dingo tout ça. Les capacités de Cortana peuvent s'étendre à plusieurs applis, appareils, plateformes. Exemple: Cortana est capable de donner des réponses individualisées, elle vous prévient des accidents sur votre trajet, checke votre agenda, assiste pour la préparation d'une réunion en utilisant tous les appareils que vous avez l'habitude d'utiliser.

 

 

Farfadets: Aucune annonce dans la téléphonie ?

 

Hello, farfadets. Non, aujourd'hui, la build se concentre sur l'IA et le coud et les promesses d'Edge. 

17h40: Les promesses de l'indexation de la vidéo

La technologie du Edge intelligent pourrait permettre de reconnaître les objets et les hommes sur une vidéo, leurs émotions, même. Le potentiel est immense. 

17h30: Edge et la création d'un mode plus sécurisé

Les changements des vingt dernières années concernaient la recherche de texte sur le Net. «Imaginez que cela concerne tout endroit digital», reprend Satya Nadella. L'idée est de créer de la sécurité par l'intelligence artificielle. Imaginez que l'IA, avec l'aide de Edge, détecte des comportements dangereux dans le milieu du travail par exemple, à partir de nombreux critères (la détection d'objets dangereux, de comportement d'un patient qui le mettrait en danger, sécuriser les chantiers et améliorer l'efficacité). «La plupart des accidents du travail auraient pu être évités», souligne le CEO de Microsoft. 

 

17h20: Le deuxième grand changement amorcé

 

Satya Nadella explique le 2e grand changement qui se produit: l'intelligence articicielle. L'IA qu'on crée va être, par définition, plus distribuée. Et de présenter une première démo pour illustrer son propos: Une entreprise, Sandvik, a créé une application cloud capable de récupérer toutes les datas des machines qui permet de mettre le doigt sur les anomalies des machines. 

17h15: La conversation comme plateforme

De plus en plus d'appli, d'outils utilisent la conversation comme une plateforme. L'accent est mis sur le cloud intelligent et l'Edge. Une preview de Azure IoT Edge, qui permet d’étendre les bénéfices et l’intelligence du Cloud aux objets connectés. «On n'est plus dans le mobile first, l'expérience multi-appareil, il faut de nouvelles abstractions», explique-t-il. L’idée est de tirer avantage de l’abondance des datas et de l’abondance des appareils et on crée quelque chose d’intéressant avec l’Edge et le cloud.

17h11: Mobile first et cloud first

La priorité, c'est de donner confiance dans la technologie. «Créer de la confiance», explique Satya Nadella.

 

Petit rappel des chiffres: Il y a 500 millions d’appareils actifs mensuels sur Windows 10. Il y a 100 millions d’utilisateurs commerciaux, 141 millions d’utilisateurs actifs mensuels de Cortana, l’assistant personnel (IA). Des gens partout dans le monde posent des questions et trouvent des réponses auprès de Cortana. Enbfin, 12 millions d’organisations utilisent le cloud de Microsoft

 

 

17h10: 90% de tous les datas ont été générés dans les deux dernières années

Le CEO de Microsoft fait un état des lieux des opportunités qui s'offrent aujourd'hui aux développeurs, mais aussi de ce que la technologie peut apporter dans le monde et dans le futur. «La question est: de quelle manière nous pouvons progresser», explique-t-il sur scène. «Nous devrions donner le pouvoir de la technologie aux gens, les mettre dans la boucle», poursuit-il. 

17h: Ca y est, ça commence

C'est le spectacle. Les gigantesques écrans s'animent: Welcome to cloud city.

Et Satya Nadella débarque sous les applaudissements

 

 

16h55: C'est le day 1 et on attend beaucoup de l'intelligence artificielle

Satya Nadella ne devrait plus tarder maintenant pour parles des grandes orientations de Microsoft. On est bien installés devant les écrans que vous pouvez voir affichés dans le live stream juste au-dessus dans les essentiels. C'est comme si vous y étiez. 

16h42: On est en mode première partie de concert

Ca se remplit, ça se remplit, sur une petite musique douce 

 

 

16h23: Départ dans 15 minutes avec un trajet un peu chaotique pour la presse

 

Jour 1. Coup d’envoi de la grand-messe des développeurs ce mercredi à Seattle.
Satya Nadella, CEO de Microsoft, va ouvrir le bal pour détailler les grands élans de la firme de Redmond, suivi de près par Scott Guthrie, vice président exécutif responsable du cloud & entreprise -qui devrait nous balancer du code- et Harry Shum, big boss en charge de l’intelligence artificielle et recherche. Les intervenants nous mettent la puce à l’oreille : on doit pouvoir annoncer sans trop se tromper que la Build va se consacrer au cloud, à l’IA et devrait faire la part belle à Cortana. Rendez-vous à 17h pour tout savoir.