Ioulia Samoïlova, à Moscou, le 2 avril 2017.
Ioulia Samoïlova, à Moscou, le 2 avril 2017. - VASILY MAXIMOV / AFP

« Bien sûr, je suis très peinée, parce que c’était mon rêve », a réagi à la télévision russe Ioulia Samoïlova, qui ne pourra pas représenter son pays à l’ Eurovision cette année.

A lire aussi: Le résumé épisode par épisode du drama entre la Russie et l'Ukraine à l'Eurovision

L’Union européenne de radiotélévision (UER) qui organise la compétition a annoncé jeudi que la Russie « ne sera pas en mesure de prendre part à la compétition cette année » après la décision de la télévision russe de ne pas retransmettre le concours.

« Soutien incroyable »

L’Ukraine, qui organisera en mai l’édition 2017, a interdit pour trois ans à la chanteuse russe d’entrer sur le territoire en raison d’un concert qu’elle avait donné en juin 2015 en Crimée, après l’annexion de cette péninsule ukrainienne par la Russie.  Les tentatives de médiation de l’UER sont restées vaines.

Ioulia Samoïlova, interrogée par la chaîne russe Perviy Kanal a essayé de faire passer un message de persévérance : « Je veux que mon exemple serve de modèle aux gens, qu’il les convainque de ne jamais baisser les bras, de vivre pleinement leur vie et de suivre leurs rêves. »

Ioulia Samoïlova s’est aussi réjoui du soutien « incroyable » qui lui est témoigné : « Et pas seulement en Russie, je reçois des messages du monde entier, même du Japon ! »

Annoncée à l’Eurovision 2018

Konstantin Ernst, le directeur général de la chaîne Perviy Kanal qui s’occupe des candidatures russes au concours a annoncé vendredi que la chanteuse était d’ores et déjà désignée pour représenter la Russie lors du prochain Eurovision.

En fauteuil roulant depuis l’enfance, la chanteuse de 27 ans est notamment connue pour avoir chanté lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux paralympiques de Sotchi, en 2014

« Nous regrettons que les organisateurs de l’Eurovision [l’UER] aient été incapables de respecter leurs propres règles et d’obliger un pays [l’Ukraine] à respecter également ces règles », a de son côté déclaré un porte-parole du Kremlin. Le couac diplomatique a d’ores et déjà gâché un peu la fête de l’Eurovision 2017, dont la finale aura lieu le 13 mai.

Mots-clés :