«Le plateau télé de Catherine et Liliane» sur Canal+: On a vu ce spectacle qui n'a été joué qu'une seule fois

HUMOUR L’unique représentation du duo comique, captée le 11 février salle Pleyel à Paris, est diffusée ce mercredi soir sur Canal +…

Fabien Randanne

— 

Liliane et Catherine, (Bruno Sanches et Alex Lutz), ont joué leur «Plateau télé» salle Pleyel en février 2017.

Liliane et Catherine, (Bruno Sanches et Alex Lutz), ont joué leur «Plateau télé» salle Pleyel en février 2017. — Augustin Détienne / Canal+

Jusqu’ici, Catherine et Liliane étaient restées confinées au petit écran. Les secrétaires jacasseuses campées par Alex Lutz et Bruno Sanches se sont offert, le 11 février, une escapade sur les planches pour un spectacle appelé à n’être joué qu’une seule fois. Heureusement, pour ceux qui n’ont pas pu faire le déplacement jusqu’à la salle Pleyel, tout a été filmé et le résultat sera diffusé ce soir à 21h sur Canal +

Avec leur incursion au théâtre, celles que l’on a l’habitude d’admirer dans de courtes saynètes ont pu prendre leur temps. Elles débarquent au milieu des spectateurs, décochent leurs premières répliques irrésistibles, puis montent sur scène pour… leur cours de zumba. Le moment est gentiment absurde, pas forcément hilarant, mais il donne le ton : les humoristes sont bien décidés à profiter de cet espace de liberté hors du carcan télévisuel.

A plusieurs reprises dans la soirée, le duo, rejoint par d’autres comédiens, esquissera des pas de danse, dignes d’une chorégraphie contemporaine quand il ne s’agira pas de faire un clin d’œil au sketch de la machine à écrire de Jerry Lewis.

« Pretty Woman », « La Petite maison dans la prairie » et le jambon au torchon

Les fidèles de la pastille humoristique retrouveront quelques-unes des parodies remarquées sur Canal +, comme ce clip de la star des années 1980, Fabienne Quantain, à qui Lady Gaga aurait tout piqué pour son Perfect Illusion

Le spectacle s’intitule Le Plateau télé de Catherine et Liliane – elles n’ont ainsi par leur langue dans leur Télé Poche pour commenter Pretty Woman ou se lancer dans une analyse de La Petite maison dans la prairie – mais les deux collègues sont loin de se cantonner à leur canapé et aux émissions du PAF.

On les retrouve ainsi dans le métro, dans un hôtel de Deauville, à un dîner ou bien encore au supermarché… Le passage en revue du rayon frais par Catherine, pestant contre les « jambons au torchon » - qu’elle accuse de ne pas avoir été véritablement « entorchonés » - est l’un des sommets de ce show de cent minutes.

Gravité et engagement

Le spectacle est hilarant, ce n’est guère une surprise, en revanche, ce qui est étonnant, c’est la gravité dont font preuve Catherine et Liliane lorsqu’elles se confient sur le temps qui passe, l’amour ou l’amitié. Mais dès que l’émotion se fait trop présente, une pirouette comique balaye les larmes.

On les découvre aussi dans un registre plus engagé, qu’on ne leur connaissait pas. Comme cette vidéo composée d’images d’archives parodiques, où le cocasse le dispute au poignant, au sujet de la condition féminine. Ou lorsque résonne dans la salle la fameuse chronique de Nicole Ferroni sur la guerre en Syrie. Cette séquence aura-t-elle été conservée au montage ? Instant fort au théâtre, elle ferait un beau moment de télé.