Ioulia Samoïlova, ici lors de la cérémonie de clôture des Jeux paralympiques de Sotchi en 2014, est la candidate de la Russie à l'Eurovision 2017.
Ioulia Samoïlova, ici lors de la cérémonie de clôture des Jeux paralympiques de Sotchi en 2014, est la candidate de la Russie à l'Eurovision 2017. - Ekaterina Lyzlova/AP/SIPA

Mise à jour 13 avril 2017 : Ce jeudi soir, le retrait de la candidature russepour l'édition 2017 a été officialisé.

La participation de Ioulia Samoïlova sous la bannière russe à l’Eurovision en mai à Kiev (Ukraine) est remise en cause.

L’artiste : Ioulia Samoïlova, 27 ans, a été finaliste du X Factor russe en 2013. Elle s’est aussi produite lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux paralympique de Sotchi en 2014. Cette jeune artiste, atteinte de la maladie de Werdnig-Hoffmann, se déplace en fauteuil roulant. Si elle ne cesse de répéter qu’elle rêve depuis toujours de représenter son pays à l'Eurovision, elle risque de ne pas pouvoir concourir cette année, l'Ukraine s'opposant à sa participation.

Les chances de victoires : Moyennes. Flame is Burning est une ballade plutôt médiocre qui, si elle représentait un autre pays que la Russie passerait peut-être aux oubliettes dès les demi-finales. Si elles est autorisée à participer, Ioulia Samoïlova devrait néanmoins parvenir à se qualifier pour la finale et les bookmakers misent sur elle pour une place dans le Top 10.

Le refrain : « Après la nuit, vient la lumière. Et dans les périodes sombres une flamme brûle et brille si fort. Dans la nuit profonde, l’amour est allumé et dans l’obscurité brûle une flamme, brûle une flamme. »

La Russie à l’Eurovision : La Russie participe depuis 1994 et, alors que les demi-finales ont été mises en place dix ans plus tard, elle s’est toujours qualifiée pour la finale. Elle a remporté le concours en 2008. Sa moins bonne place : 17e en 1995.

Mots-clés :