Adele aux Grammy Awards, le 12 février 2017.
Adele aux Grammy Awards, le 12 février 2017. - KEVORK DJANSEZIAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

L’ESSENTIEL :

  • La diva britannique Adele est la grande gagnante des Grammy Awards
  • Beyoncé a ébloui le public avec une performance en forme d’ode à la maternité
  • La soirée animée par James Corden a été ponctuée de déclarations politiques

A LIRE AUSSI :

>> A lire aussi : Adele détrône la reine Beyoncé, les Français de Gojira bredouilles

>> A lire aussi : «Je ne peux pas accepter ce trophée», Adele dédie sa victoire à Beyoncé

>> A lire aussi : «Je peux pas foirer ça pour lui»... En larmes, Adele interrompt son hommage à George Michael

 


5h45: C'est terminé

Bon réveil à tous, on se retrouve dans quelques minutes pour le palmarès complet. Mais la grande gagnante de la soirée est incontestablement Adele, qui remporte cinq trophées.


5h40: Adele album de l'année, Beyoncé encore battue

C'est LE moment de ces Grammy, tout le monde s'attendait à une victoire de Queen B. Et après avoir perdu face à Beck, elle s'incline face à Adele. En pleurs, cette dernière dit à l'Académie "Je suis désolé, je ne peux pas accepter ce trophée", puis elle fait une déclaration d'amour à Beyoncé, "source d'inspiration". Bon, elle l'accepte quand même son trophée, hein.

 


5h35: Hello, de Adele, enregistrement de l'année

Cette catégorie récompense la production (et pas l'artiste). Le producteur, qui avait été coupé, peut cette fois remercier tout le monde.


5h30: Cérémonie interminable

Ca fait quand même déjà 3h30, dont sans doute 1h30 de pub.


5h15 : Chance the rapper continue son prosélytisme

Après avoir remercié Dieu 42 fois, il se lance dans un gospel.


5h00: Bruno Mars rend hommage à Prince

C'est correct, avec un bon solo de guitare. Pas de quoi réveiller les morts quand même.


4h55: A Tribe Called West appelle à la résistance à Trump

Le collectif se paie "President Agent Orange" et critique son "muslim ban"puis chante "Resist". Un des seuls moments politiques de la soirée.


4h50: Rihanna prise en flag avec sa flasque

La cérémonie est interminable, il faut bien un peu d'alcool pour supporter ca. A voir si elle aura des ennuis avec le CSA américain.

 


4h45: Mais où sont Drake, Kanye West et Justin Bieber?

Ils sont tous nommés mais apparemment ils ont décidé que les Grammy était ringards. Ils n'ont pas forcément tort...


4h30: Adele bat Beyoncé pour la chanson de l'année

Avec Hello, sans grande surprise. Elle reçoit son trophée des mains de Céline Dion et s'excuse encore pour le couac sur l'hommage à George Michael, quand elle a lâché un "fuck" et recommencé la chanson.


4h15: Lady Gaga vole la vedette à Metallica

Le micro de James Hetfield n'a pas de son et Gaga tient la baraque, comme si elle avait fait ca toute sa vie. Elle slam dans la foule et ça se termine en apothéose, quelle pied!

 


4h05: Chance the rapper plus fort que Drake et Kanye West

2e trophée de la soirée pour le jeune artiste, album rap de l'année pour Coloring Book. Il remercie encore Dieu et ses parents.


4h00: Adele se plante puis recommence son hommage à George Michael

Quelques fausses notes et Adele s'arrête en pleine interprétation de Fastlove. "I'm sorry, this is live TV but we have to restart, I can't mess that up for him". Comme quoi, Adele est humaine. Et sa seconde tentative est la bonne.

 


3h45: Première victoire pour Queen B: album de musiques urbaines

C'était attendu. Le suspense se jouera pour l'album de l'année face à Adele: Beyoncé n'a jamais remporté la catégorie suprême.


3h35: Katy Perry chante avec le petit fils de Bob Marley

C'est son come back. Pas sûr de comprendre les références de Chained to the rythm, "we live in a bubble". C'est un gros show, qui compense la voix assez moyenne.


3h25: Bruno Mars réveille la foule

Enfin un peu d'énergie. Bon, il est venu avec son big band, ca aide.


3h20: Séance de karaoke

James Corden chance Sweet Caroline (wohoho) avec JLo, Neil Diamond et John Legend. C'est très crispé. Il ne reste plus que le duo Lady Gaga et Metallica pour sauver le show.

 


3h15: Karren Morris, meilleure performance country solo

Pas de chance, je connaissais 3 artistes nominés sur 5. Voici donc Karren Morris, pour les amateurs.

 


3h05: Très enceinte, Beyoncé s'offre un gros trip WTF

Oui, Lemonade est plutôt cool, enfin faut pas pousser. Certains appeleront ça du "performance art" mais c'était quand même 7 minutes assez prétentieuses, un trip visuel à la gloire de la Reine qui peut faire ce qu'elle veut. Une longue intro parlée, avec sa fille Blue Ivy et sa mère, suivie de Love Drought. Un hyme aux femmes noires, à la maternité et surtout à son égo.

 


2h55: Un autre duo moyen

C'est le danois Lukas Graham (7 year old) et une jeune chanteuse country qui n'a pas de voix Kelsea Ballerini. Bon on attend Beyoncé pour secouer tout ca.


2h45: Blackstar, de Bowie, chanson de l'année

Les mystères de la programmation des Grammy, avec un titre de novembre 2015 nominé en 2017. Un joli hommage à Bowie ceci dit!


2h40:  Ed Sheeran homme orchestre

Avec guitare, clavier et des loops. Ca manque un peu de beat quand même. "J'aimerais bien aller le voir en concert", dit ma copine. Hum, non, sorry love.


2h30: Twenty One Pilot meilleur duo pop

Vous avez dû entendre Stressed out à la radio.

 


2h25: Premier intermède country

C'est le problème des Grammys, il faut se farcir de la country, qui a déjà ses propres awards (CMA). Ca doit être Kerry Underwood.


2h20: Daft Punk sur scène avec The Weeknd

Y a un petit côté Dark Vador sur leur costume quand même. The Weeknd assure avec un mash-up Star Boy / Feel it coming, produit par les Frenchies.

 


2h15: Chance the rapper révélation de l'année

Y a pas photo, son album est une tuerie. C'était entre le jeune rappeur et l'électro commercial de Chainsmokers.

 


2h10: James Corden commenc en slam

Le maître de cérémonie se débrouille plutôt bien, il pourrait jouer dans Hamilton.


2h00 : Adele ouvre le bal sans une fausse note

En chantant son tube Hello. Bon, on peut dire que la chanson est ennuyeuse à mourir mais quelle interprétation ! Pas une seule fausse note. Et ceux s’y sont déjà frottés bourrés au karaoké savent que c’est un titre compliqué à interpréter. Standing ovation.

 


1h50: Pas de grammy pour les Français de Gojira

Une partie des résultats est donnée avant la cérémonie. C'est Cage The Elephant qui s'impose pour l'album rock et Megadeth pour la performance métal. C'est vraiment dommage pour les Français qui sont au sommet de leur art avec leur death metal progressif.


1h40: Katy Perry est blonde, Gaga houlala

Pour un comeback, il fallait marquer le coup.

 


1h35: La couleur tendance, c'est le vert

Bon, je ne vais pas prétendre que je suis qualifié pour jouer la fashion police. Mais il y a beaucoup de vert, à commencer par Adele.

 


1h30: C'est parti, les stars font tourner les têtes sur le tapis rouge

Les Grammys, ce n'est pas les Oscars. On ne fait pas dans le classique. Un seul but: se faire remarquer.


C’est le duel ultime des divas de la pop. Dimanche soir, Beyoncé et Adele sont en concurrence pour les trois catégories les plus prestigieuses des Grammy Awards : album, chanson et production de l’année. Au total, Queen B a l’avantage avec 10 nominations, contre seulement cinq à la chanteuse britannique. Drake, Rihanna et Kanye West sont, eux, nommés huit fois. Et puis on guettera surtout les Frenchies de Gojira, en course comme meilleur album rock avec leur death metal atmosphérique toujours aussi intense.

L’intérêt des Grammy n’est pas que du côté du palmarès. On attend surtout le retour sur scène de Daft Punk, aux côtés de The Weeknd, trois ans après Get Lucky. Katy Perry fait également son come-back live, et Beyoncé devrait comme d’habitude créer le buzz. A moins qu’elle ne se fasse voler la vedette par le duo entre Lady Gaga et… Metallica. Bref, la soirée, présentée par James « Carpool Karaoke » Corden, promet. On se retrouve pour suivre l’arrivée des stars sur le tapis rouge à partir de 1h30, avant de passer aux choses sérieuses à 2h00.


Mots-clés :