Miss Univers 2017: Comment la Française Iris Mittenaere a-t-elle fait pour gagner?

REINE DE BEAUTE Un coup de chance ? Une campagne bien menée ? Une évidence ?….

V. J.

— 

Iris Mittenaere, Miss France 2016, est élue Miss Univers 2017

Iris Mittenaere, Miss France 2016, est élue Miss Univers 2017 — Seguia / Pacific Press/SIPA

Historique !Iris Mittenaere n’est pas la première Française, ni Terrienne, à devenir Miss Univers, mais c’est tout comme. Soixante-trois ans (sur 66 éditions) après Christiane Martel, une Miss France remporte donc LE concours de beauté, acquis depuis des années aux Miss Amérique du Sud : Colombie, Venezuela, Porto Rico, Mexique… Mais comment a-t-elle fait ? Un coup de chance ? Une campagne bien menée ? Une évidence ?

>> A lire aussi : La Française Iris Mittenaere a été élue Miss Univers

Miss Univers, pas n’importe quel concours

S’il est le plus médiatisé (l’univers quand même, ce n’est pas rien), Miss Univers n’est qu’un des quatre concours de beauté mondiaux, les Big Four, avec Miss International (pour la promotion de la paix dans le monde, ce n’est pas une blague), Miss Terre (avec un focus écolo) et bien sûr Miss Monde. Ce dernier est historiquement le plus ancien, créé par les Anglais en 1951, et accepte les candidates des territoires indépendants, (donc pas des pays) à l’instar de l’Ecosse, la Martinique ou Tahiti. Les concours de Miss Monde et Miss Univers acceptent d’ailleurs tous deux les Miss passées sur le billard, sous le bistouri. Mais pas de ça pour Iris. Elle en avait même fait un acte de foi : « Un jour, on aura une Miss qui ne sera pas refaite. »

>> Miss Univers : Des erreurs de traduction auraient pu coûter cher à Iris Mittenaere

Iris, favorite parmi les favorites

Si elle n’a pas eu recours à la chirurgie esthétique, Miss France 2016 n’en a pas moins joué le jeu de la compétition à fond. A l’américaine. Six mois de préparation, douze derniers jours intensifs et un mental d’acier. « C’est une travailleuse. Nous n’avons jamais été aussi près de décrocher cette couronne », confiait ainsi Sylvie Tellier àLa Parisienne avant la cérémonie de dimanche soir.

Longs faux cils, maquillage plus appuyé, silhouette redessinée en salle de sport et sourire Colgate ont permis à Iris de s’imposer dans le Top 5 lors des présélections et chez les bookmakers. De quoi susciter aussi quelques jalousies : « Hier, on lui a collé un chewing-gum sur sa chaise », commentait Sylvie Tellier. Miss Univers, c’est la guerre. » Genre La Guerre des étoiles ?

French Cancan, French Touch

En fait, Iris Mittenaere avait déjà gagné depuis trois jours, depuis son défilé en costume national. Le béret sur la tête, la baguette sous le bras ? Si Miss France n’a pas évité les clichés sur notre beau pays, elle a préféré une tenue de meneuse de revue du Moulin Rouge – elle aurait hésité avec le Crazy Horse (non, ce n’st pas vrai). Très French, très cancan, très glam, et donc parfaitement dans l’esprit de Miss Univers.

Mais la candidate a réussi à être « so French » lors de ses prises de paroles et ses échanges avec le présentateur Steve Harvey. Son plat favori, elle qui adore cuisiner ? « Le bœuf bourguignon, répond-elle dans un anglais parfait. Il s’agit de bœuf cuit très lentement avec du vin rouge. Vous devriez tester, c’est vraiment bon, c’est génial. » Lorsque l’animateur réagit avec un « Mais je suis marié, vous savez », on sait que l’affaire est dans le sac. Du sexy, du fun… Ah, il manque peut-être quelque chose ?

« Avoir des frontières ouvertes peut nous permettre de parcourir le monde et de découvrir un peu plus sur nos voisins », répond-elle, interrogée sur l’accueil des réfugiés, en plein #MuslimBan. C’est gagné, Iris Mittenaere est élue Miss Univers 2017 : « Je suis vraiment très fière aujourd’hui de représenter la France et l’Univers. » Oui, tout l’univers de la galaxie du monde entier.