Festival d'Angoulême. Les leçons de dessin d'Hermann (3/4) : Jordan

BD Le Grand Prix 2016 du festival d'Angoulême dévoile, en vidéo, ses secrets de dessinateur…

Olivier Mimran

— 

Hermann à sa table à dessin

Hermann à sa table à dessin — O. MIMRAN

Hermann a reçu 20 Minutes en son atelier bruxellois pour une série de courtes vidéos dans lesquelles il révèle ses techniques de dessin. Après un portrait crayonné de Bois-Maury, un autre de Comanche (au pinceau), découvrez, dans cette nouvelle vidéo, comment le belge dessine Jordan, compagnon d’aventures du héros Bernard Prince.

 

 

>> À VOIR AUSSI : Les leçons de dessin d'Hermann (1/4) : Bois-Maury <<<

>> À VOIR AUSSI : Les leçons de dessin d'Hermann (2/4) : Comanche <<<

 

Une étape déterminante

Si Hermann maîtrise parfaitement la plupart des techniques du dessin, il reconnaît « rester vigilant » durant les différents stades d’une réalisation, du crayonné à la mise en couleur : « Mais c’est plus particulièrement vrai pour l’encrage, que j’exécute généralement au pinceau, confie-t-il, et qui est indubitablement l’étape la plus délicate car la plus déterminante : l’ajout d’ombres, éventuellement de rehauts, puis de couleurs ne rattraperont jamais un encrage raté. »

 

>> À LIRE AUSSI : Les dessinateurs de BD livrent leurs secrets en vidéo <<<

 

Concernant Jordan, célèbre sidekick du héros dans la série Bernard Prince, c’est un vieux loup de mer porté sur la boisson et proférant volontiers des bordées de jurons… Ça vous rappelle un autre personnage célèbre de la BD francophone ? Le capitaine Haddock ? Oui, sauf qu’à ces travers communs s’ajoute, chez Jordan, un goût assumé pour les jolies filles. « Haddock n’a pas couru les filles, que je sache ! […] D’autres femmes doivent attendre Jordan, dans d’autres ports… Les personnages d’Hergé, eux sont très prudes », se justifia d’ailleurs le regretté scénariste Michel Greg, co-créateur de la série en 1966, dans «Greg, Dialogues sans bulles », livre d’entretiens avec Benoît Mouchart (Dargaud, 1999).