PNL a vendu 51487 exemplaires de son album «Dans la légende» en une semaine seulement
PNL a vendu 51487 exemplaires de son album «Dans la légende» en une semaine seulement - Capture d'écran YouTube

198.000 personnes sur deux week-ends, 84 millions de dollars de recettes l'an dernier. Plus que jamais, Coachella est le festival le plus rentable du monde. Et ça va continuer en 2017, avec une affiche, révélée mardi, à tomber par terre.

Les stars, d'abord: Radiohead, Beyoncé et Kendrick Lamar. Ça a quand même une autre gueule que ACDC, Jack White et Drake en 2015 ou LCD Soundsystem, Guns N' Roses et Calvin Harris l'an dernier. Pour le reste, c'est un habile mélange de pop, rock, électro et hip-hop, qui va du mainstream total (Dillon Francis, Lorde) à la scène hipster (The XX, Banks, Sohn, Local Natives) en passant par quelques oldies (New Order). Globalement, le festival met un frein sur les reformations décevantes mais tente un gros coup de poker avec la musique symphonique de Hans Zimmer, derrière les bandes originales de Gladiator, les derniers Batmans ou encore Interstellar.

PNL et Justice côté français

Comme chaque année, on trouve une demi-douzaine d'artistes français. Il y a des habitués (Justice, Madeon et DJ Snake mais, malheureusement, pas de Daft Punk) et puis des grandes premières (Kungs, Breakbot et Brodinksi). Mais la plus grande cote est sans doute la présence de PNL. Le buzz provoqué par les rappeurs autotunés des Tarterêts (300.000 exemplaires vendus en trois mois pour leur dernier album) a traversé l'Atlantique, avec une couverture du magazine musical Fader. Dans la Légende porte bien son nom.

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé