«La Dame à l'hermine» de Leonard de Vinci appartient désormais à tous les Polonais

ART La toile est passée sous contrôle de l'Etat polonais ce jeudi...

20 Minutes avec AFP

— 

Détail de «La Dame à l'hermine», œuvre de Leonard de Vinci.

Détail de «La Dame à l'hermine», œuvre de Leonard de Vinci. — GERARD JULIEN / AFP

La Dame à l’hermine de Léonard de Vinci, plus célèbre chef-d’œuvre exposé en Pologne, est passée sous contrôle de l’Etat polonais ce jeudi. Les négociations sont restées confidentielles entre le ministère de la Culture et la fondation Czartoryski qui gérait une collection richissime comprenant le tableau peint à Milan à la fin du XVe siècle.

« Avec une grande émotion, je peux déclarer que nous tous, citoyens de la République polonaise, sommes désormais propriétaires de la collection Czartoryski », s’est félicité Piotr Glinski, le ministre polonais de la Culture, lors d’une cérémonie officielle au château royal de Varsovie.

Le portrait d’une poétesse

La transaction sur cette collection Czartoryski, ainsi que les immeubles de Cracovie ayant appartenu à la fondation et les revendications concernant les pièces disparues et éventuellement retrouvées dans l’avenir, a pris la formule mixte de « vente et donation » pour un montant global de 100 millions d’euros hors taxes. La valeur réelle de la collection, qui compte plusieurs dizaines de milliers d’objets, pourrait dépasser deux milliards d’euros.

La Dame à l’hermine est un portrait représentant Cecilia Gallerani. Poétesse, elle a eu une relation sentimentale avec le duc de Milan Ludovico Sforza qui serait le commanditaire du tableau.

L’œuvre a connu de multiples périples durant les guerres mondiales. Elle a notamment été volée par les nazis et retrouvé en Bavière dans la villa de Hans Frank, ancien gouverneur en Pologne occupée. Le tableau est revenu définitivement à Cracovie en 1946.

Mots-clés :