Ennui dans «The Walking Dead»: «C'est plus qu'une série de "zombies", ça va plus loin que ça»

VOUS TEMOIGNEZ On a demandé aux internautes de «20 Minutes» ce qu'ils pensaient de la saison 7 de «The Walking Dead»...

J.S

— 

Rick est au bout du rouleau car il sait que la saison 7 de "The Walking Dead" est un peu chiante

Rick est au bout du rouleau car il sait que la saison 7 de "The Walking Dead" est un peu chiante — The Walking Dead/AMC

Graheu, graheu. Pif, paf. Pan, Pan. Snif. Sept mots pour résumer sept saisons du show zombiesque le plus bankable de ces dernières années, The Walking Dead. C’est peu sept mots. Surtout quand ça ne dit rien de la qualité d’une série qui pendant six saisons avait habitué les fans à des doses d’hémoglobines et de suspense savamment distillées.

Et puis la saison 7, l’épisode 6 de la saison 7, plutôt. Les 44 minutes qui seraient venues à bout de la patience des plus fans. Encore un épisode sur un personnage secondaire qui finira sa carrière dans la mâchoire d’un rôdeur. Alors, à quoi bon continuer à s’infliger le regard de chien battu de Rick et la passion pour la literie de Negan ? Les internautes de 20 Minutes, qui n’ont pas renoncé, montent au front (il faut toujours viser le front #lesvraissavent) pour défendre la série.

Le parti pris de l’ennui

Deux personnages qui perdent la tête à coups de batte dès le premier épisode. Le net qui s’agite et dénonce le trop-plein de violence du show de AMC. Avant de sombrer dans l’ennui le plus profond la semaine suivante et toutes les autres. Mais Mathilde qui est mordue (vous l’avez) des aventures de Rick et sa bande, pense que c’est un parti pris « Il fallait un premier épisode excessivement violent, c’était prévu […] Il faut bien faire des épisodes un peu lents et forcément il y en a plusieurs car le groupe est séparé en plusieurs endroits ! »

Pour Erica, le coupable a un nom : Negan. « Il risque de rester dans la série un moment donc il faut en passer par là. Il y a pas mal de nouveaux personnages aussi donc forcément on doit les introduire. Pour l’instant les scénaristes le font bien. » Ils le font tellement bien qu’après sept épisodes on n’a toujours pas entendu siffler une ogive. L’Amérique postapocalypse, c’est plus ce que c’était.

Et pour ceux à qui le bruit des rafales du AR-15 de Sasha manquent cruellement, Joe Sph a une explication « Dans cette saison le combat est d’abord mental, The Walking Dead ce n’est pas que des coups de feu à gogo. C’est avant tout de la survie. Cette saison montre que la plus grande menace ce ne sont pas les zombies mais bien les humains. »

Le respect dans la saison 7 de The Walking Dead (allégorie)

Ceux qui savent

L’homme est un loup pour l’homme et ce n’est pas Xavier qui dira le contraire. Lui qui pense que « les gens sont des ignorants ». Car Xavier a lu les saintes écritures. Les comics dont est tirée la série. Il sait que « c’est plus qu’une simple série de "zombies" ça va plus loin que ça… ».

Mais si on lit entre les lignes du message d’un autre internaute baptisé Julien, on comprend surtout que la lecture de la BD permet de patienter jusqu’à la « suite » : « il se passe plein de trucs, mais en douceur, pour le développement de ce qui se prépare » et de terminer d’un « Ceux qui ont lu savent de quoi je parle ». Mouais. Quand est-ce qu'on bute tout le monde ?