Crowdfunding: La vidéo, «c’est indispensable pour se démarquer» dans une campagne

INTERNET Elément essentiel d’une campagne réussie, une belle vidéo n'est pas à la portée de tous...

Jean-Jacques Valette

— 

Une caméra vidéo.

Une caméra vidéo. — Martin Foskett / Pexels

Si à 20 Minutes chaque article à sa photo, sur les plateformes de crowdfunding, on ne présente plus un projet sans sa vidéo. « C’est indispensable pour se démarquer. On a calculé que les pages avec une vidéo avaient 20 % de chances de plus de réussir », souligne Sophia Lavenant, chargée des projets vidéo chez Ulule.

>> A lire aussi : Cinq conseils pour réussir sa levée de fonds sur Ulule

Encore faut-il savoir se débrouiller avec une caméra et un logiciel de montage. Or, tout le monde n’est pas Romain Gavras… « Faire de belles vidéos, c’est un vrai métier, constate Sophia Lavenant, mais embaucher un professionnel peut coûter jusqu’à 3 000 euros. »

Un smartphone et de l’imagination

Heureusement, le matériel n’est plus un problème : « Sur Internet, vous pouvez désormais acheter un micro-cravate et un trépied pour moins de 30 euros. Ajoutez à ça un smartphone récent et un peu d’imagination et vous pouvez tourner quelque chose de tout à fait correct », explique la vidéaste.

>> A lire aussi : Découvrez les 11 projets en campagne sur Ulule pour Make It Happen

C’est ce qu’ont fait Thomas Ortiz et Cédric Carles. Deux bricoleurs qui ont conçu la Regen Box, un « régénérateur » qui permet de donner une deuxième vie aux piles jetables et qui a été sélectionné dans le cadre du concours Make It Happen, organisé par Ulule en partenariat avec 20 Minutes.

« Pour réaliser notre clip, nous avions très peu de moyens, raconte Cédric. On a dû utiliser une démo gratuite d’un logiciel de montage et la webcam de mon Mac. » Une contrainte que les deux makers ont exploitée en donnant un effet rétro à leur vidéo.

« On a beaucoup réfléchi au ton qu’il fallait employer. On ne voulait pas être trop techniques ou assommer les gens de chiffres sur la pollution et l’obsolescence programmée… alors, on a choisi l’humour en nous déguisant en savants fous. »

Capter l’attention

Une bonne technique, selon Sophia Lavenant : « Une vidéo de crowdfunding doit être engageante. Sur Internet, les gens se lassent très vite alors il faut capter leur attention dès les premières secondes. »

De même, mieux vaut faire court que de trop s’étendre : « A mon avis, la durée idéale est de moins de trois minutes. Voire de trente secondes si on veut la poster sur les réseaux sociaux », ajoute la jeune femme.

Pour faire tenir sa présentation en si peu de temps, une seule solution : rédiger un script. « Lorsque l’on tourne des vidéos pour des campagnes de crowdfunding comme celle de la brasserie parisienne Bap Bap, l’écriture prend beaucoup plus de temps que le tournage », constate Ronan Le Goff, directeur éditorial de l’agence Netscouade.

« Il faut pouvoir présenter en un minimum de mots le porteur de projet, son objectif et comment sera utilisée la collecte. » Le tout, avec de nombreux visuels afin de rendre la vidéo vivante et bien rythmée.

Selon lui, on assiste à une véritable professionnalisation des vidéos de campagnes. « On le voit avec de petites merveilles d’humour comme celle du Dollar Shave Club qui a fait plus de 23 millions de vues. Ou plus récemment, avec le clip de la brasserie d’Istribilh qui a une vraie qualité cinématographique. » Faire de belles vidéos, c’est bien. Mais n’oubliez pas non plus de bien choyer votre projet !

Copy: Les conseils avant d'utiliser covoiturage de colis
Create your own infographics