Sidse Babett Knudsen dans «La Fille de Brest».
Sidse Babett Knudsen dans «La Fille de Brest». - Jean-Claude Lother / 2016 Haut et Court / France 2 Cinéma

En 2007, Irène Frachon, pneumologue à Brest, établit un lien direct entre la valvuopathie, une pathologie grave qui détruit les valves cardiaques, dont sont atteints certains de ses patients et la prise de Mediator, un antidiabétique commercialisé par les laboratoires Servier depuis la fin des années 1970. C’est ainsi qu’a commencé le scandale du Médiator qui a conduit à l’arrêt de la vente du médicament deux ans plus tard ainsi qu’à un procès retentissant.

>> A lire aussi : Irène Frachon dévoile les coulisses de «La Fille de Brest» sur son combat contre Servier

C’est cette histoire qu’Emmanuelle Bercot retrace dans La Fille de Brest, qui sortira le 23 novembre. L’actrice danoise Sidse Babett Knudsen, révélée au grand public en France par la série Borgen et récompensée en février par le César de la meilleure actrice dans un second rôle pour L’Hermine, qui interprètera le rôle titre. Le scénario s’appuie sur le livre Mediator 150 mg qu’Hélène Frachon a écrit en 2010.

Mots-clés :