Quatre bonnes raisons de ne pas mettre de livre dans votre valise

ETE Sur la route des vacances, il faut savoir alléger ses bagages…

Benjamin Chapon

— 

Cet été, voyagez léger avec des valises sans livre

Cet été, voyagez léger avec des valises sans livre — sipa

Mer, montagne, campagne... Chalet, hotel, appart' ou itinérant... Peu importe votre mode de vacances, le problème de la valise est le même pour tout le monde. Et même si vous avez bien l'intention de vous la couler douce, il faudra immanquablement trouver un peu de place pour un ou deux bouquins. Celui qu'on vous a offert à Noël et qui traîne sur votre table de nuit depuis. Ou un classique que vous vous promettez de lire depuis des siècles. On emporte systématiquement en vacances les livres qu'on n'a pas vraiment envie de lire. Il y a pourtant mille (dont quatre bonnes) raisons de ne pas mettre de livre dans votre valise.

Cet été, voyagez léger avec des valises sans livre
Cet été, voyagez léger avec des valises sans livre - sipa

Pour votre dos

On a un scoop : un livre, c’est lourd. 500 grammes en moyenne. L’équivalent de trois t-shirt ou trois robes légères. Voyager léger, c'est l'assurance de ne pas se péter le dos mais aussi d'avoir un meilleur bilan carbone. Se prémunir du «mal du siècle» et préserver l'environnement > craner avec son Edouard Louis. Sans aucun doute.

Pour vos chakras

Vous savez exactement comment ça va se passer. Le premier jour, vous allez lire trois pages. Le soir du second jour, trois pages de plus et puis basta. Le livre va traîner. A chaque fois que vous l’apercevrez, vous aurez une pointe de culpabilité. Il se rappellera à votre présence à chaque fois que vous lirez l’horoscope du journal local, à chaque fois que vous piquerez le Picsou Magazine du gamin, à chaque fois que vous consulterez la recette de « salade fraîcheur » offerte avec les trois boîtes de thon au naturel.

Et quand vous rentrerez chez vous et déballerez vos affaires, il sera là, avec son marque-page pathétiquement bloqué à la page 12.  Osez vous faire du bien en assumant préventivement votre flemme.

Pour Fleur Pellerin

Vous aussi, elle vous a ému par la sobriété de son chagrin non dissimulé quand elle a été virée du ministère de la Culture. Une belle façon de rendre hommage à Fleur Pellerin est de participer à Partir en livre, événement qu’elle a lancé lorsqu’elle était encore aux affaires. Pour sa deuxième édition, la « grande fête du livre pour la jeunesse » offre des centaines d’animations gratuits jusqu’au 31 juillet dans toute la France. Comme il s'agit d'événements à destination des jeunes lecteurs, vous déculpabilisez de ne pas avoir emmener de livre en vacances mais n'avez pas à en lire un vous-mêmes puisque les gosses s'en chargent. 

Pour les petits commerçants

Le saviez-vous ? Il existe des libraires ailleurs que dans les centres de grandes villes. Incroyable non ? Si, vraiment, une envie de lecture vous prend sur votre lieu de vacances, vous trouverez sans peine un point de vente.  Aux Sables d’Olonne, Guillaume, Thomas et Olivier vous attendent à la merveilleuse librairie Voyelles. A Hyères, il n'y a pas que la plage, il y a aussi la  librairie La soupe de l'espace, «pour petits et grands curieux». Même à Lesneven, la libraire Saint-Christophe propose une sélection sans faute. Bref, il y en a partout. Et si vous allez à l'étranger, ce sera l'occasion rêvée de lire un roman en anglais.

Cet été, voyagez léger avec des valises sans livre
Cet été, voyagez léger avec des valises sans livre - sipa