Qui se passionne le plus pour l’Eurovision, en France et dans le monde ? Et quelles sont les questions que les internautes se posent le plus souvent au sujet du concours musical qui tiendra sa finale ce samedi à Stockholm en Suède ? C’est ce que nous apprend le moteur de recherche Google avec une sélection des statistiques les plus marquantes ou insolites des requêtes enregistrées ces dernières semaines sur son moteur de recherche 20 Minutes vous dévoile en exclusivité les cinq tendances à retenir.

La France ne se renseigne pas beaucoup sur l’Eurovision

Ce n’est pas une surprise, les Français ne sont pas très intéressés par ce concours de chansons. Mais plus que les Turcs, bons derniers en nombre de recherches Google liées à l’événement. Malte est de loin le pays le plus passionné, devant l’Islande et Chypre qui constituent le trio de tête, sur un total de 43 pays participant aux demi-finales.

>> A lire aussi : Eurovision: Pourquoi les Français aiment mépriser le concours

Les Limousins sont les Français les plus concernés 

Le Limousin est la région française qui semble la plus intéressée par l’Eurovision, devant l’Alsace, et l’Auvergne. Les régions Ile-de-France, Pays de la Loire et Midi-Pyrénées affichent ensuite le plus d’intérêt. A l’inverse du Languedoc-Roussilon, de l’Aquitaine et surtout de la Corse, qui cloturent le classement.

France Gall et ABBA font partie des vainqueurs les plus marquants

Poupée de cire, poupée de son est la quatrième chanson la plus recherchée parmi celles qui ont gagné l’Eurovision (pour l’anecdote, France Gall l’a remporté sous la bannière du Luxembourg). Le podium : Heroes du Suédois Mans Zelmerlöw en premier (vainqueur l’an passé), puis Waterloo d’ABBA (lauréate 1974) et Satellite de l’Allemande Lena Meyer-Landrut en 2010.

Le candidat français Amir s’exporte en Europe du Nord

Qui s’intéresse au candidat français, Amir, en dehors de l’Hexagone ? L’Estonie et l’Islande sont les deux pays, mis à part la France bien sûr, où sa chanson J’ai cherché a été la plus… cherchée justement, sur Google. La Lituanie et la Suède se sont un peu intéressées à lui également.

>> A lire aussi : VIDEO. Eurovision: Comment Amir, le candidat français, fait succomber l'Europe

Ce n’est pas vrai dans l’autre sens, puisque pour le candidat suédois par exemple, la France est le pays où sa chanson a été la moins « googlée ». Alors sachez qu’il s’appelle Frans, qu’il interprétera If I were sorry, et qu’il fait parti des favoris, comme tout candidat suédois qui se respecte.

Les Irlandais ont beaucoup de questions, les Français se demandent qui est leur candidat

Le lobby irlandais semble actif : toutes nationalités confondues, « Nicky Birne », le nom du candidat de l’Irlande, est la requête en lien avec l’événement la plus populaire, et de loin, sur le moteur de recherche, et la question « Combien de fois l’Irlande a-t-elle remporté l’Eurovision ? » est la quatrième interrogation principale des utilisateurs au sujet du concours.

Au sujet du candidat français, la principale demande sur Google est « Qui va représenter la France à l’Eurovision ? » Amir Haddad, pour rappel. Deuxième question la plus écrite dans la barre de recherche : « Qui est Amir Haddad ? » Décidément. Mais certains semblent le connaître un petit peu, puisque la troisième requête la plus fréquente à son sujet est « Pourquoi Amir ne doit pas représenter la France ».