Le 7 février 2016, avant une séance du 38e Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand.
Le 7 février 2016, avant une séance du 38e Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand. - Thierry Zoccolan / AFP

Le deuxième festival de cinéma de France après Cannes, en termes de fréquentation, a livré son palmarès samedi. Les Choses simples du Chilien Alvaro Anguita a remporté le Grand Prix international du 38e festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand. Le jury a consacré ce portrait tendre d’une jeune femme vivant avec sa mère atteinte de la maladie d’Alzheimer.

 

Le Prix spécial a été décerné au film La Baignoire de l’Allemand Tim Ellrich, l’histoire cocasse de trois frères qui essaient de faire revivre la magie de leur enfance en reproduisant une vieille photo de famille. Du côté de la compétition nationale, le Grand Prix est allé aux Amours vertes, le film de fin d’étude de la réalisatrice Marine Atlan, diplômée l’an passé de la Femis. Le film suit un groupe de filles d’une dizaine d’années à la recherche du propriétaire d’un chien. Les comédiens Florence Fauquet (Une sur trois de Cecilia de Arce) et Eddy Suiveng (Réplique d’Antoine Giorgini) ont reçu les prix d’interprétation.

Record de fréquentation

Le prix de la compétition « Labo », dédiée aux films expérimentaux – au sens large -, est revenu au film d’animation Aux confins de l’Eden (Trois courts-métrages dans le désert californien) » des réalisateurs autrichien et américain Gerhard Treml et Leo Calice. Sur les 7.700 films reçus cette année, venus d’une soixantaine de pays, 166 étaient en compétition. Cette 38e édition a battu son record de fréquentation, avec plus de 160.000 spectateurs qui se sont rués dans les salles entre le 5 et le 13 février.

Les films primés seront projetés au Forum des Images, à Paris, dimanche 21 février. La 39e édition du festival aura lieu du 3 au 11 février 2017. A vos agendas.

Mots-clés :