Kanye West lors de l'ouverture de la Fashion Week à New York le 11 février 2016
Kanye West lors de l'ouverture de la Fashion Week à New York le 11 février 2016 - BFA/Shutterstock/SIPA

Jeudi s’ouvrait à New York la Fashion Week avec en marge et en vedette Kanye West, venu présenter à la fois son nouvel album, The Life of Pablo, et sa troisième collection de prêt-à-porter pour Adidas. Et le rappeur n’a pas fait semblant, investissant le Madison Square Garden pour un gigantesque show mode et musique devant 15 000 spectateurs et 20 millions d’internautes. L’événement était même retransmis dans une centaine de salles de cinéma en France.

>> A lire aussi : VIDEO. Kanye West craque sur Twitter

 

Pendant plus d’une heure, l'époux de Kim Kardashian a dévoilé les morceaux de The Life of Pablo, son septième disque qu’il décrit lui-même comme « un album de gospel » et que beaucoup considèrent comme le plus cohérent et le plus abouti de sa carrière. Dans le même temps, plus de 200 mannequins s’étaient positionnés au centre de la salle, tous vêtus de pièces de la collection Yeezy Season 3, d’inspiration urbaine. Les boutiques éphémères ont d’ailleurs été très vite dévalisées. « Je suis tellement heureux de pouvoir poursuivre mon rêve et créer en tant qu’artiste », a déclaré l’artiste qui se verrait bien aussi « devenir le directeur artistique de Hermès ».

>> A lire aussi : Vingt tweets, vingt leçons de vie par Kanye West

Acquise à la gloire et à la créativité du rappeur, cette cérémonie prenait parfois des airs de présentation marketing où il présentait ses différents produits et taclait les autres, dont la marque Nike qu’il a quitté fâché en 2013 et qui est le concurrent de son partenaire actuel Adidas. Ah, et il a également dévoilé son projet de jeu vidéo intitulé Ony One sur sa mère Donda montant au ciel. Ce n’est pas une blague, il y a même une vidéo annonce. Prochaine étape ou délire ? La Maison Blanche en 2020 comme il le chante sur l’un de ses nouveaux morceaux.

Mots-clés :