Joe Alaskey, le 19 octobre 2004, à Los Angeles.
Joe Alaskey, le 19 octobre 2004, à Los Angeles. - Mark Mainz/AFP

Daffy Duck, Bugs Bunny ou Titi sont sans voix. Leur doubleur américain, le comédien new-yorkais Joe Alaskey s’est éteint, ce mercredi, des suites d’un cancer, à l’âge de 63 ans.

 

 

Outre les dessins animés Looney Tunes de Warner Bros, Joe Alaskey avait également prêté sa voix au Richard Nixon de Forrest Gump et au Yosemite Sam de Qui veut la peau de Roger Rabbit.

« Dépasser sa timidité en devenant quelqu’un d’autre »

Celui qui, selon le scénariste Mark Evanier, avait appris à un très jeune âge qu’il pouvait « dépasser sa timidité en devenant quelqu’un d’autre » avait décroché un Emmy Award en 2004, grâce au personnage de Duck Dodgers, un alias de science-fiction de Daffy Duck.

 

 

« Il avait une longue liste de voix, mais celle qui va me manquer le plus, c’est celle de Joe Alaskey », a reconnu dans un billet posté sur son blog le scénariste, ami de longue date de Joe Alaskey.

Mots-clés :