Quel livre offrir à Don Draper pour cet hiver?
Quel livre offrir à Don Draper pour cet hiver? - Mad Men/AMC

Il fait si froid, pourquoi sortir de chez soi ? Pour occuper vos soirées d’hiver, 476 romans français et étrangers paraissent d’ici la fin février, à l’occasion de celle que l’on surnomme la « petite rentrée littéraire ». Avant que vous fassiez un tour chez votre libraire, 20 Minutes vous aide à choisir.

>> Pour voir l’infographie en grand format, cliquez ici.

1. Histoire de la Violence, Edouard Louis
Deux ans après le succès surprise et controversé de son premier roman En finir avec Eddy Bellegueule, Edouard Louis prolonge l’autofiction avec une Histoire de la violence. Percutant, et à nouveau dérangeant…
Lire notre article par ici.
Seuil, 229 pages, 18 euros.




2. La Renverse, Olivier Adam
Un an et demi après l’émouvant Peine Perdue, Olivier Adam (Je vais bien ne t’en fais pas, Les Lisières) revient avec l’histoire d’Antoine, un trentenaire taciturne contraint d’affronter le scandale politico-sexuel qui a secoué sa famille dix ans plus tôt. Si la trame politique est inédite pour l’auteur, on retrouve sa prédilection pour le roman social. « On ne peut pas lutter contre son propre paysage mental », répondait-il à 20 Minutes en 2014. J’ai un goût pour les perdants, c’est évident (…) C’est la mission que je me suis assignée ».
Flammarion, 266 pages, 19 euros.

3. Le goût du large, Nicolas Delesalle
L’été dernier, le grand reporter et maître dans l’art de la tweet-story Nicolas Delesalle embarquait sur un cargo qui le menait du port d’Anvers à celui d’Istanbul, en neuf jours. De ce voyage est né un reportage pour Télérama, mais aussi, après le succès d'Un parfum d’herbe coupée en janvier dernier, ce second roman. Un carnet de bord qu’il enrichit de ses souvenirs de reportage aux quatre coins du monde. Pour vous donner le goût du large ?
Préludes, 320 pages, 14 euros 20.

 

4. Celle que vous croyez, Camille Laurens
L’amour et le mensonge au temps de Facebook… Vaste sujet dans lequel s’engouffre Camille Laurens, lauréate du prix Femina 2000 (Dans ces bras-là, P.O.L). Claire, 47 ans, inquiète et jalouse, se crée, pour surveiller son amant Jo, un faux profil Facebook. Celui d’une jeune femme de 24 ans dont va tomber amoureux Christophe – aka « KissChris »… Une construction habile et une intrigue addictive… 20 Minutes vous en reparle bientôt.
Gallimard, 185 pages, 17 euros 50.

 

5. Julie’s Way, Pierre Chazal
Nico et Yann ont la trentaine et un irrépressible besoin d’ailleurs. Le premier part pour Londres, le second au Japon, et c’est outre-Manche que se déroule ce roman qui sonnera si familier pour la génération Y. Bien décidé à retrouver le chemin de Julie, son amour de jeunesse dont il est sans nouvelles depuis des années, le narrateur exprime les doutes d'une génération qui se cherche, avec humour et tendresse. Une touche d'originalité en prime, les dialogues anglais restent en anglais, avec les traductions en notes de bas de page. 
Editions Alma, 295 pages, 18 euros.

6. Un instant de grâce, Clémence Boulouque
Elle vous a fait rêver dans Diamants sur Canapé, Sabrina ou Vacances Romaines, mais elle, à quoi rêvait-elle ? De l’irrésistible cône d’Hollywood, Clémence Boulouque (Mort d’un silence, L’amour et des poussières) dresse un portrait délicat, court et mélancolique, qu’elle entame dans un hôtel de Dublin, en août 1964 : Audrey Hepburn y retrouve à 35 ans son père Joseph, qui l’a abandonnée, trente ans plus tôt, pour s’engager auprès des Nazis. Un traumatisme fondateur pour l’actrice. Dès lors, « se rendre digne d’amour était devenu une obsession, une intranquillité, un codex à trouver », écrit Clémence Boulouque. Pour tous les amoureux éperdus de «la brindille ».
Flammarion, 200 pages, 18 euros.

7. Oh la vache !, David Duchovny
En attendant de le retrouver enfin en Mulder, le 24 janvier prochain, les fans pourront s’étonner de l’OVNI littéraire signé par David Duchovny : une fable animalière, best-seller aux Etats-Unis, dans laquelle une vache tente d’échapper à l’abattoir, déterminée à ne pas finir en steak haché. Son nom: Madame Bovary. David Duchovny vous la présente ici.
Grasset, 200 pages, 16 euros 90.


 

8. Consumés, David Cronenberg
Le cinéaste canadien signe à 72 ans un premier roman destiné, « non pas aux âmes sensibles, mais à ceux qui sauront savourer un voyage au cœur des profondeurs des ténèbres » : parole de Stephen King. Gallimard promet « une intrigue hallucinée mêlant la technologie et le corps, l’impression 3D et la philosophie, le festival de Cannes et le cannibalisme, la mort et le sexe sous toutes ses formes ». 20 Minutes vous en parle bientôt.
Gallimard, 384 pages, 21 euros.

9. La femme qui avait perdu son âme, Bob Shacochis
Une multitude de personnages tente de démêler le mystère autour de la disparition d’une fille de diplomate. Cinq décennies de l’histoire d’un père et de sa fille sont traversées par ce roman-fleuve, finaliste du Prix Pulitzer en 2014 et considéré comme le « Grand Roman Américain de l’ère post-11 septembre », promet son éditeur Gallmeister, auquel aucun grand roman américain ne semble pouvoir échapper (Fin de mission, L’Oiseau de Bon Dieu).
Gallmeister, 800 pages, 28 euros.

Mots-clés :