Ambiance de concert au festival Eurosonic de Groningen
Ambiance de concert au festival Eurosonic de Groningen - sander baks
Lancer le diaporama

Eurosonic est une jungle. Ce showcase festival attire chaque année des milliers de professionnels de la musique venus dénicher de jeunes talents européens pour leurs labels, leurs salles, leurs festivals… On parle de centaines de concerts en quatre jours répartis dans des dizaines de salles de Groningue, ville étudiante des Pays-Bas.

Pour ne pas s’y perdre, 20 Minutes a choisi de jouer la carte de l’interactivité. Ce sont les internautes qui ont « twittoguidé » le journaliste jeudi soir à l’aide de sondages Twitter. Récit.

19h45

La journée a été éprouvante, sous une pluie glaciale, entre interviews et conférences sur l’avenir de la musique européenne à travers ses festivals notamment. Mais les choses sérieuses (a.k.a les concerts) commencent bientôt. Dans un premier sondage, les internautes de 20 Minutes ont eu à choisir entre quatre genres musicaux.

En route donc pour le grunge, plutôt punk d’ailleurs, de Otherkin. La salle est déjà bondée et surchauffée. Dehors, il a arrêté de neiger à cause de températures négatives. Comme la plupart des salles du festival, la Huize Maas a beaucoup de charme. Groningue regorge de bars et de clubs.

20h29

Le second sondage proposé aux internautes est une astuce. Pensants envoyer le pauvre reporter twittoguidé « en forêt », ils lui proposent en fait un concert de In Forest. Ce groupe féminin et italien de shoegaze a déjà sorti deux albums et jouit d’une belle réputation. Dans la salle, de nombreux programmateurs de festivals. Bien sûr, aucun d’entre eux ne livre ses coups de cœur (sauf en off). Mais In Forest devrait passer bientôt par la France et la Belgique.

21h01

Etant donné qu’il y a une salle de concert tous les dix mètres, on peut entendre deux ou trois autres groupes en se rendant à un magasin de frites pour obéir au résultat du troisième sondage Twitter. Les internautes ont cette fois été raisonnables. La gastronomie hollandaise me restera un mystère.

21h42

A Eurosonic, il y a certains groupes un peu connus des initiés, d’autres précédés de rumeurs flatteuses et beaucoup beaucoup d’inconnus. Les professionnels se renseignent en amont du festival pour établir leur programme. Mais parfois, un nom seul suffit à intriguer. Les internautes ont ainsi choisi de m’envoyer écouter Black Honey mais je m’autorise un détour par l’église AA pour entendre Charlotte OC (pour O’Connor).

22h07

Cet anglaise métisse (origines irlandaise, malawi et indienne) met sa voix soul au service d’un électro gospel calibré pour le succès. Là encore, de nombreux professionnels se pressent pour voir le phénomène sur scène.

22h29

Pour être honnête, Black Honey, comme un groupe sur deux entendus, ne me laisse quasiment aucun souvenir si ce n’est une grosse bousculade pour sortir de la salle. Le public est très nombreux et un peu échaudé. Ceux qui ont payé leurs places se font systématiquement doubler dans la file par les professionnels accrédités. L’ambiance reste malgré tout globalement bon enfant.

23h02

Les internautes se sont encore laissé séduire par l’étrangeté et m’envoie écouter les Finlandais du groupe Have You Ever Seen Jane Fonda Aerobic VHS.

Le nom est amusant et la musique tient la route. Comme une écrasante majorité de groupes à Eurosonic, ils puisent leur inspiration dans les marges des années 1980. Un fameux programmateur de festival de découvertes fait la moue. Il s’attendait à mieux.

23h33

Déjà usé par une longue soirée d’errance de concerts en concerts la veille, j’invite les internautes à me faire découvrir un nouveau lieu de la ville.

A mon grand désespoir, c’est le club historique de Groningue qui est l’objet de leur choix. Je m’attends à faire une heure de queue mais je tombe finalement entre deux performances et le club est vide. Le barman me fait découvrir le « dutch punch » et un manager estonien partage ses coups de cœurs du festival.

00h00

Même si le centre de Groningue est assez ramassé, certains concerts ont lieu en limite de périphérie. C’est le cas du concert de Dua Lipa, une chanteuse anglaise dont on devrait beaucoup entendre parler dans les prochains mois. La jeune londonienne suit la voix de Lana Del Rey avec laquelle elle partage une voix puissante, un joli minois et des compositions pop bigger than life. D’ailleurs, le producteur de Lana Del Rey a jeté son dévolu sur Dua Lipa.

Pour rallier la salle où elle joue, pas le temps de demander aux internautes s’il faut marcher/prendre un bus/renoncer. Un cycliste me propose un porte-bagage. Incroyable.

Il faut savoir qu’aux Pays-Bas, le piéton est un être inférieur. Dans le droit hollandais, la vie d’un cycliste vaut cinq vies de piétons. Avant la seconde guerre mondiale, si un piéton s’avisait de regarder un cycliste dans les yeux, celui-ci était en droit de demander réparation. Il pouvait alors piller sa cave à gouda et piétiner son parterre de tulipes.

Tout est faux dans le dernier paragraphe. Bien sûr. Mais tout de même. Grand merci à ce cycliste dont le prénom reste un mystère, même après lui avoir fait répéter trois fois. « Gordyourgwen » peut-être ?

00h48

Légalement, j’ai explosé mon temps de travail réglementaire. Pour la suite de la soirée, je me passe donc des conseils des internautes.

L’expérience aura été plutôt amusante malgré les inévitables trolls incapables de formuler d’autre opinion que OSEF. Mes principales découvertes musicales n’ont cependant été le fruit ni du hasard ni des suggestions liées aux sondages. Les conditions un peu extrêmes (beaucoup de concert, beaucoup de public, beaucoup de chaud/froid) d’Eurosonic rendent improbable une véritable extase musicale et il faut être un festivalier aguerri pour savoir y trier le bon grain de l’ivraie.

Heureusement, il y a la sensation d’avoir côtoyé la scène musicale de demain. Quand The Jacques, Dua Lipa, Svper et The Parrots seront en tête d’affiche de Rock en Seine 2019, les internautes de 20 Minutes pourront dire qu’ils étaient là à leurs débuts, à Groningue.

Mots-clés :