Michel Delpech, à Paris, en juillet 2011.
Michel Delpech, à Paris, en juillet 2011. - JEROME MARS/JDD/SIPA

Après l’annonce du décès de Michel Delpech, samedi, à 69 ans, de nombreux artistes ont exprimé leur émotion sur les réseaux sociaux. En voici une petite sélection.

Sur Facebook, Michel Polnareff a écrit : « la fin d’une souffrance aussi intolérable ne me rend pas triste. Quelle volonté chez ce poète d’une extrême gentillesse… Bravo Michel, tu es un grand exemple de courage. »

 

La fin d’une souffrance aussi intolérable ne me rend pas triste. Quelle volonté chez ce poète d’une extrême gentillesse…

Posté par Michel Polnareff Officiel sur samedi 2 janvier 2016

 

François Valéry a estimé, dans un tweet, qu’il « sera à tout jamais l’image d’une époque de la France qui était heureuse. »

 

Le jeune Vianney a quant à lui cité un extrait de la chanson Le Chasseur, en la ponctuant simplement d’un « Merci M. Delpech ».

 

« Les chansons de Michel Delpech m’ont tellement bercé petit… »

Plusieurs autres personnalités du monde des médias ont également rendu hommage à Michel Delpech, dont certains en se remémorant des anecdotes ou des souvenirs d’enfance.

Michel Denisot a posté une « pensée pour ses proches », en assurant que Michel Delpech « restera » chanteur, en faisant allusion au titre Quand j’étais chanteur.

 

Bruce Toussaint fait référence à cette même chanson dans un tweet déplorant qu’il n’aura « jamais 73 ans »…

 

Pour Nagui, « la force » de l’artiste disparu « est qu’il restera toujours avec nous ».

 

« Sans l’avoir rencontré, j’ai l’impression de perdre un ami », s’est ému Bruno Guillon dont les jeunes années ont été bercées par les morceaux du chanteur.

 

Julien Lepers, qui avait composé pour lui Vu d’avion un soir, a fait part de sa « grosse tristesse » et de son « profond respect ».

 

Philippe Vandel, lui, a souligné le retournement de veste d’une partie de la « presse intello » qui avait « méprisé » de son vivant Michel Delpech…

Mots-clés :