Jadis, les générations étaient tirées à quatre épingles et les moustaches savamment travaillées.
Jadis, les générations étaient tirées à quatre épingles et les moustaches savamment travaillées. - brianna.lehman/Flickr

Tous rangés autour de mamie, qui a sorti son plus beau sourire pour l’occasion, on prend la pose devant le fond nuage du photographe. L'image d'Épinal de la photo de famille nous ramène en plein dans les années 70. Pourtant, ce symbole désuet se dépoussière depuis quelques temps.

 

La photo de famille manque souvent de naturel et les poses sont figées. - OakleyOriginals/Flickr

 

Loin de prendre un coup de vieux, la photo de famille se réinvente, aussi bien dans le fond que sur la forme. "Si l'objectif est toujours le même, c'est-à-dire de pérenniser les moments importants de la famille, la manière a beaucoup évolué, explique Irène Jonas, sociologue et auteure de « Mort de la photo de famille ? De l’argentique au numérique ».

Au départ, les photos représentaient l'honneur de la famille en se focalisant sur les parents. Aujourd'hui, les enfants sont les personnages centraux et les poses classiques sont détournées." Pour elle, le virage s'est opéré après guerre et surtout dans les années 70. "Maintenant, les photos de famille représentent moins l'évolution dans le temps des personnages mais davantage un moment précis ou une circonstance particulière."

the simpsons photo bart simpson family picture

Des mises en scène comiques

En 2010, le photographe Olivier Boulet a décidé de créer le site Portrait de Famille : "Je voulais réinventer la photo de famille, qui est très ringarde et sur laquelle les sourires sont généralement bidons." Sur ses clichés, les petites filles volent sur des balais, les parents accrochent leur bébé sur un fil à linge, la famille disparaît sous un tas de livres et les enfants se déguisent.

 

Aujourd'hui, les photos doivent transpirer le bonheur et la joie de vivre. - Rob Briscoe/Flickr

 

"Je les rencontre toujours en amont pour discuter avec eux de ce qu'ils veulent, explique-t-il. Je leur pose des questions sur leur famille, leur histoire, leurs personnalités..." L’important lorsque le photographe appuie sur le bouton, c’est que la famille semble être dans son quotidien. Peu importe que la mise en scène soit savamment réfléchie, la photo doit faire penser qu’elle a été prise sur le vif.

Le fond gris terne a lui aussi laissé place à des formes rigolotes et des couleurs vivantes. "Les photos de famille suivent la tendance anglo-saxonne, raconte Dominique Llorens, photographe. Qu'elles soient prises en studio ou chez les gens, les mises en scène sont généralement décalées, insolites, drôles." Pour réussir sa photo de famille, il n'y a pas de marche à suivre. "Ce doit être un bon moment avant tout, admet le photographe. Le plus important est que cela se voit sur le papier glacé." Scenarii insolites, poses rigolotes, objets farfelus, grimaces absurdes, décors colorés : tout est permis à condition que l’exercice plaise.

"Lolcats" et photos de famille, même combat

Il est loin le temps où les familles se préparaient des semaines à l'avance, où les brushings étaient impeccables. Avant, le moment était solennel, très codé, les poses figées et les visages crispés. Pour Irène Jonas, l'évolution des photos de famille est liée à l'évolution du modèle familial.

"Avant, on montrait une famille normée dans laquelle les déviants n'avaient pas leur place. Maintenant, ces photos transpirent le bonheur familial quotidien, tout le monde est heureux naturellement." Et pas besoin de poser pour que cela se voit. Dans un monde éminemment numérique, où les clichés emplissent les disques durs et les smartphones, la photo de famille semble être un survivant des temps anciens.

cat photo picture lsd gato

"Il y a en ce moment un véritable retour à la photo matérielle que l'on accroche dans le salon", note Dominque Llorens. Pour Irène Jonas, c'est symptomatique de "cette mode du rétro, du vintage que l'on voit partout." La sociologue estime que ces photos s'inscrivent dans une véritable tendance numérique. "On le voit aussi sur Youtube, où les vidéos de chats marrants sont surreprésentées par exemple. On vit dans une époque ludique où l'important est de s'amuser. Et il faut que cela se ressente aussi dans les photos. » Même avec cette évolution, la photo de famille reste avant toute chose du bonheur superficiel en poster.

Mots-clés :