Le speed-reading est plein de ressources

pratique Sur internet, téléphones et même en formations classiques, le speed-reading s'apprend un peu partout...

Clara Carlesimo

— 

Spritz est la référence de la lecture rapide sur internet.

Spritz est la référence de la lecture rapide sur internet. — Spritz

Managers, étudiants, universitaires ou férus de bouquins : ils sont nombreux à vouloir lire plus vite. Mais, tout le monde ne peut pas consacrer des journées entières à assimiler les conseils les plus populaires pour dévorer les livres plus rapidement. « Au départ, je m’étais tourné vers les livres spécialisés de méthodes de lecture rapide, raconte Adrien, étudiant en sciences politiques. Mais il faut dire qu’ils sont gros et assez indigestes. »

 

A LIRE AUSSI. Bonne résolution 2016: lire davantage et plus vite.

 
Depuis quelques années, en plus des ressources classiques comme les formations, le numérique s’est aussi mis au speed-reading. Applications pour smartphones, barres d’outils pour navigateurs et sites internet dédiés : désormais, apprendre à lire vite passe aussi par les écrans.

Les cours spécialisées

« Les formations sont sûrement la meilleure méthode pour apprendre la lecture rapide, avoue Adrien. Il en existe dans les centres spécialisés mais aussi en ligne. » La majorité des organismes propose la leur, certaines d’une journée, d’autres d’une semaine. Au Cegos, centre de formations continues, la lecture rapide se prend en main en deux jours. « Notre cours est basé sur la méthode François Richaudeau, qui est l’une des plus connues, explique Pia Martin, responsable des formations communication au sein du groupe. Grâce à des entraînements ciblés, les élèves progressent très rapidement. »

 

Sur Go Your Mind, les coach donnent des conseils pour lire plus rapidement. - Go Your Mind

Chaque année, plus de 300 personnes s’inscrivent dans cette formation. « Beaucoup travaillent dans des administrations, note Pia Martin. D’autres sont managers, étudiants en droit ou adorent lire. » Sur internet aussi, des formations sont proposées à ceux qui veulent augmenter leur vitesse de lecture. « Il y a, par exemple, celle qui s’appelle Go Your Mind, qui est en français », explique Nicolas Pène, enseignent de programmation neuro-linguistique. Sur ce site, les coachs apprennent aux élèves à lire plus rapidement tout en gardant une concentration et une compréhension maximale.

La lecture rapide à l’ère du numérique

La référence des ressources de lecture rapide sur internet s’appelle Spritz. « C’est un site mais aussi une application que l’on peut télécharger sur Iphone et Samsung », détaille Adrien. En cliquant sur le drapeau de son pays, le lecteur voit un texte défilé sous ses yeux. « Il suffit ensuite d’accélérer la vitesse ou de la réduire », explique l’étudiant.

Il y a ensuite Squirt, une extension que l’on peut télécharger sur n’importe quel navigateur. Son principe fonctionne comme Spritz. Lorsque vous lisez un article, il suffit d’activer Squirt pour choisir sa vitesse de lecture et le texte défile tout seul. Les utilisateurs sous Chrome peuvent aussi télécharger son petit frère, Speed. Sur tablette et smartphone aussi, les applications pour lire plus vite ont fleuri.

Sur IOS, on trouve par exemple Speed Reading IQ 2.0, qui recense 20 exercices pour améliorer sa vitesse. Toujours sur Iphone, « il y a Litz, commente Adrien. On peut importer des documents Word mais aussi des e-books. L’appli combine deux techniques pour améliorer la concentration, rendre la lecture plus agréable et permettre de lire plus vite ». Sur liseuse, téléphone, ordinateur : la lecture se simplifie, se facilite et s’accélère.

Mots-clés :