La ministre de la Culture Fleur Pellerin s'est dit «scandalisée» mercredi par le buzz qu'elle a créé dimanche, en ne parvenant pas à donner le titre d'un roman du Nobel français de littérature Patrick Modiano.

«Je suis un peu scandalisée quand je lis certaines choses. Ce n'est pas parce que j'ai dit que je lisais moins actuellement - et ça me semble naturel quand on travaille 16 heures par jour - qu'il y a deux ans où je lisais à peu près deux livres par semaine et que j'entends dire que je suis inculte ou que je ne lis pas. Je trouve ça absolument scandaleux», a-t-elle déclaré à une journaliste de France 5.

«Je n'ai pas dit que je ne lisais pas»

«J'ai toujours été une très grande lectrice, et donc faire ce procès, je trouve ça absolument lamentable. Je ne vois pas très bien comment on peut s'autoriser à déformer mes propos», a déploré la ministre.

«J'ai dit que je lisais moins, je n'ai pas dit que je ne lisais pas», a-t-elle encore dit, précisant qu'elle avait «lu beaucoup pendant (ses) vacances».

Dimanche, la ministre de la Culture n'avait pas réussi à citer un titre de roman de Patrick Modiano.

Votre livre préféré de Modiano, lui avait demandé la journaliste de Canal +: «Euh, euh...», avait-elle d'abord répondu.

«J'avoue sans aucun problème que je n'ai pas du tout le temps de lire depuis deux ans». «Je lis beaucoup de notes, beaucoup de textes de loi, les nouvelles, les dépêches AFP, mais je lis très peu», avait-elle ajouté.

A la suite de cette réponse, la ministre s'était retrouvée sous le feu des critiques.