Prince étend son royaume

MUSIQUE Le musicien Prince sort, à la surprise générale, deux albums le même jour…

Benjamin Chapon, avec AFP

— 

Couverture de l'album de Prince, Art Official Age

Couverture de l'album de Prince, Art Official Age — Warner

Le vrai rebelle de la musique, c’est lui. Prince continue de bouleverser les habitudes de l’industrie musicale en sortant deux albums le même jour, quasiment sans promotion et quelques jours après une annonce surprise.

Beyoncé n’était encore qu’une Destiny’s Child et Radiohead un banal groupe de rock anglais quand Prince entra en guerre avec l’industrie du disque, et plus spécifiquement sa maison de disques Warner.

Le Prince libre

Depuis le milieu des années 1990, Prince a à peu près tout tenté sur un plan marketing. Après avoir violemment rompu avec la major Warner, sur laquelle il faisait pression en inscrivant le mot «slave» (esclave) sur son visage, l’artiste a changé de nom de scène.

Le symbole imprononçable qui le désignait a depuis été abandonné. Mais pas le désir de sortir des voies toutes tracées de la promotion d’album.

Marketing du contre-pied

Ses derniers albums, Prince les a parfois offerts gracieusement sur Internet, parfois distribué avec un magazine. Les deux disques qui sortent le lundi 29 septembre en France, et le lendemain dans le reste du monde, ont été annoncés à la dernière minute.

Revenu dans le giron de Warner à la faveur d’un contrat mirifique, Prince n’avait d’ailleurs pas cru bon de prévenir sa maison de disques avant ses fans de la sortie imminente de nouveaux albums.

Deux albums, deux ambiances

A en croire ceux qui ont écouté ses deux albums, Prince est toujours, à 56 ans, au top de sa forme musicale. «Prince, dont le génie a toujours été de réussir la fusion entre tous les styles et les modes musicales, des musiques noires au rock en passant par la pop musique, prouve qu'il reste très à l'écoute de l'air du temps», assure l’AFP.

Prince sort à la fois un album solo, ou du moins sous son seul nom, Art Official Age. Et un autre avec son groupe féminin 3RDEYEGIRL, intitulé Plectrumelectum.

Le hit parade à l’ancienne

Le premier, avec des sonorités, soul, funk et électro devrait ravir les «nostalgiques des années 1980 quand Prince Rogers Nelson (son vrai nom) dominait les hit-parades aux côtés de Michael Jackson ou Madonna», selon l’AFP.

Le second album serait plus rock, plus brut, électrique et accessible, à la limite du rock FM ou du rap mainstream.

Une pluie de rééditions

La réconciliation avec Warner prévoyait par ailleurs une prochaine réédition en version remastérisée des principaux albums de Prince, dont l'incontournable Purple Rain (plus de 20 millions d'exemplaires vendus dans le monde), album qui fête cette année son 30ème anniversaire.

La réédition de ce disque phare permettrait à Prince de profiter du renouveau de la vague soul-funk qu'il a incarnée avec Michael Jackson dans les années 1980. Vague que la jeune génération a récemment remis au goût du jour, à commencer par Pharrell Williams, dont le dernier album G.I.R.L. doit beaucoup au génie du «Kid de Minneapolis».

Mots-clés :