L'accordéoniste André Verchuren, le 26 avril 1991.
L'accordéoniste André Verchuren, le 26 avril 1991. - APESTEGUY/SIPA

avec AFP

L'accordéoniste André Verchuren est mort mercredi soir à Chantilly (Oise) d'un arrêt cardiaque à l'âge de 92 ans, a annoncé à l'AFP son fils Harry Williams Verchuren.

L'interprète de tubes tels que «Les Fiancés d'Auvergne», «Le Chouchou de mon coeur» ou «La Saint-Hubert», fils et petit-fils d'accordéonistes, a fait danser des millions de Français aux rythmes de son accordéon qu'il a trimballé pendant plus de cinquante ans aux quatre coins de l'Hexagone. L'artiste, natif de l'Oise, «avait arrêté de faire des galas à 91 ans», a précisé son fils.

Avant de devenir l'accordéoniste le plus célébre du monde, André Verchuren, issu d'une famille originaire de Belgique, avait été Résistant durant la Seconde Guerre mondiale et avait même été déporté dans un camp en Allemagne nazie. Chevalier de la Légion d'honneur, il était titulaire de la Médaille militaire et de la Croix du combattant volontaire de la Résistance.

André Verchuren est mort vers 20h30 dans une pizzeria de Chantilly d'un arrêt cardiaque brutal. Les pompiers ont été appelés sur place, et un médecin du service mobile d'urgence et de réanimation (Smur) a constaté le décès, selon les pompiers de l'Oise.