Le DJ David Guetta sur scène à New York en décembre 2011.
Le DJ David Guetta sur scène à New York en décembre 2011. - Evan Agostini/AP/SIPA

Anaëlle Grondin

La controverse va-t-elle prendre fin à Marseille? Un show de David Guetta prévu au parc Borély le 23 juin fait polémique depuis que le site local Marsactu a révélé que la ville avait lâché 400.000 euros pour faire venir le pape des DJ. Pape des DJ qui rappelons-le était l’artiste le mieux payé en 2011. De quoi faire grincer des dents à Marseille. Face à l’agitation politique et médiatique autour de ce concert, David Guetta vient finalement de décider de ne plus se produire au parc Borély, selon un communiqué de Auguri Productions diffusé ce jeudi.

«Refusant d’être mêlé à un débat politique, et avant tout préoccupé que certains Marseillais se sentent lésés par une subvention qui ne le concernait pas, David Guetta nous demande d’annuler ce concert sans délai», a écrit la société de production. En revanche, «par respect pour tous ses fans qui ont néanmoins déjà acheté leur billet, David Guetta a souhaité jouer le même soir au Dôme de Marseille, à guichets fermés et dans le cadre d’une production ne bénéficiant d’aucune subvention». Les billets achetés pour le parc Borély restent donc valables pour l’entrée au Dôme de Marseille. Pour ceux qui préfèrent toutefois se faire rembourser, il sera possible de le faire à partir du 16 mars.

«Il n’a jamais été question d’une subvention publique dans son contrat»

Le DJ français a par ailleurs tenu à rappeler «qu’il n’a jamais été question d’une subvention publique dans son contrat», souligne Auguri Productions. C’est «l’organisateur local qui a proposé à la ville de mettre le parc Borély en configuration grands concerts et demandé dans cette perspective une subvention d’équipement, assure la société. Pas un centime de la subvention ne concernait les artistes dont David Guetta».

Lorsque Marsactu a révélé que la mairie de Marseille avait subventionné le concert de David Guetta, un groupe baptisé «Commando anti-23 juin Marseille» a été créé sur Facebook. Les 30.000 membres qui l’ont rejoint à ce jour refusent «que la mairie aide un concert à 50 euros la place, sous le couvert de Marseille 2013, à hauteur de 400.000 euros.» L’opposition à la mairie de Marseille (Europe Ecologie-Les Verts et le PS) s’était par ailleurs insurgée contre la décision de la municipalité.

«La mairie a préféré laisser la situation s'envenimer»

Depuis plusieurs semaines, 70.000 signataires d’une pétition sur la plateforme Change.org demandent à la mairie de Marseille d’annuler l’octroi de cette subvention décriée. Laurent Barelier, initiateur de la pétition, regrette que les politiques marseillais n’aient pas eu le courage de répondre à la demande des signataires pour éviter cette réaction du DJ. Il demande à la municipalité de clarifier ce qu’il adviendra de cette subvention lors du prochain conseil municipal le 25 mars, un deuxième artiste, Mika, ayant étant programmé le même soir que David Guetta. «David Guetta dit ne pas vouloir heurter les citoyens, qui se sentent lésés par la subvention. C'est tout à son honneur!, réagit-il, déplorant cependant que la mairie de Marseille n’ait pas su justifier cette subvention. La mairie a préféré laisser la situation s'envenimer plutôt que de se remettre en question.»