David Bowie en mai 1983, au Festival de Cannes. 
David Bowie en mai 1983, au Festival de Cannes.  - RALPH GATTI / AFP

A.L

C’était inespéré. Une nouvelle chanson, la première en dix ans, et un 30ème album, The Next Day, prévu pour le 11 mars, alors que beaucoup pensaient devoir se contenter de réécouter les vieux albums de leur idole, encore et encore.

On croyait Bowie malade, diminué par des problèmes cardiaques depuis une angioplastie en 2004. Pas du tout, répond Tony Visconti, son fidèle producteur dans un entretien à la BBC: «Il a les joues roses. Il sourit tout le temps. Durant l'enregistrement, il souriait tout le temps. Il était tellement heureux d'être de retour en studio.» Avec, assure le producteur, «toujours cette puissance dans sa poitrine, dans sa voix».

Un album rock dont «Where Are We Now» est le seul morceau introspectif

Depuis quand Bowie nous prépare-t-il cette surprise? Le disque est en préparation depuis au moins deux ans, selon Visconti qui dit avoir «écouté ce disque au casque, dans les rues de New York, pendant les deux dernières années». «Et je ne me suis pas lassé de la moindre chanson», ajoute-t-il.

Il faudra tenir jusqu’au 11 mars pour découvrir les 14 nouveaux titres de Bowie, mais Visconti donne d’ores et déjà quelques indices à la BBC. De façon très diplomatique d’abord: «Les gens qui espèrent le Bowie classique le trouveront sur cet album. Et ceux qui aiment le Bowie innovant trouveront également leur bonheur sur ce disque.»

Puis de façon plus claire: The Next Day est «plutôt un album rock», pas franchement dans la veine de la ballade lente et mélancolique «Where Are We Now» que Bowie a choisie comme premier single, à son grand étonnement, car «c’est  le seul morceau de l'album aussi introspectif», explique-t-il.

N°1 sur iTunes

Qu’il soit ou non représentatif de l’album, le single surprise suscite en tout cas l’engouement. Il est au top des ventes sur iTunes dans plusieurs pays, au même titre que l’album, disponible en pré-commande, lui aussi n°1 des ventes iTunes en France, en Angleterre, en Autriche, en Belgique, au Canada, en Allemagne, au Danemark… Sur YouTube, le clip, qui fait référence au séjour de l’icône à Berlin dans les années 1970, frôle ce jeudi la barre des 60.000 vues.

Une seule question désormais. Ziggy reviendra-t-il sur scène présenter ses nouveaux titres? Rien n’est prévu pour l’instant. Ni interview ni date de concert, ont déjà prévenu les porte-parole de Bowie cités par le Guardian. Visconti laisse lui aussi la question en suspens.