La « cosméceutique », nouveau territoire de la cosmétique.
La « cosméceutique », nouveau territoire de la cosmétique. - SUPERSTOCK / SIPA

Anne demoulin et Anne Kerloc'h

Nouvelle favorite au rayon cosmétique, la « cosméceutique ». Alors, produits chocs ou en toc ?

Contraction. « Elle est née aux Etats-Unis, avec l'essor de la médecine esthétique », souligne Frédérique Gente, directrice de la formation de Skin Ceuticals. « C'est la contraction de “cosmétique” et “pharmaceutique” », précise Xavier Chirico, DG de Mediceutics.
Consultation. « Ces marques sont souvent créées par un docteur », note Cyrille Telinge, fondateur de Novexpert. « Un repère rassurant pour les consommatrices », renchérit Didier Tabary, président de Filorga. Le packaging, sobre, suit cette tendance.
Formulation. Ces produits sont plus concentrés en principes actifs, « issus et éprouvés du monde médico-esthétique, pour une pénétration optimisée et des résultats visibles », détaille Didier Tabary. Au menu, acide hyaluronique, vitamine A et C ou encore acides de fruits.
Médicalisation. « Il s'agit de suivre une démarche pharmaceutique dans l'industrie cosmétique, avec des tests normés, des molécules éprouvées, des essais cliniques rigoureux, et des publications scientifiques », note le Dr Eric Dupont, fondateur de la marque IDC.
Précaution. Comme il sont plus concentrés en actifs, « le risque d'intolérance, d'irritation est plus élevé », reconnaît Cyrille Telinge. Demandez l'avis de votre dermatologue.
Prescription. « Les femmes veulent des résultats, sans passer par la chirurgie.  Est-ce que nos produits sont miraculeux ? Non. Est-ce qu'ils sont efficaces ? Oui ! », conclut le Dr Eric Dupont.

Quelques must

Brightening UV Defense SPF 30, Skin Ceuticals (39 €).Sérum Intégral Correctif, IDC (79,90€) et Hyalu-Serum 2.3, Innoderm (52 €), en exclu chez Parashop. Meso-Mask, Filorga (49 €). Hydratant Essentiel, Mediceutics (54 €). Emulsion Fluide Anti-Rides Absolue, Novexpert (65 €).