Diversité: Les Oscars ont-ils un problème avec les vieux?

CEREMONIE Une nouvelle étude sur les nommés aux Oscars tend à le démontrer…

20 Minutes avec agences

— 

Meryl Streep sur la scène des BAFTAs

Meryl Streep sur la scène des BAFTAs — WENN

Décriée pour son manque de diversité raciale l’année dernière, la cérémonie des Oscars devra peut-être prochainement s’attaquer à un autre problème : son jeunisme. Variety se fait l’écho d’une étude menée à la USC’s Annenberg School for Communication and Journalism et portant sur les personnages des 25 longs-métrages nommés dans la catégorie « Meilleur film » lors des éditions 2014, 2015 et 2016 des Oscars. Le résultat est sans appel : sur les 1.256 personnages recensés, seuls 11,8 % avaient plus de 60 ans, soit 148.

>> A lire aussi : Les femmes encore moins représentées à la télévision en 2016 qu'en 2015

La particularité de cette étude, c’est qu’elle ne prend pas en compte l’âge des acteurs mais bien l’âge des personnages. Par ailleurs, ces trois dernières années, seuls deux films ont choisi qu’un de leurs personnages principaux soit âgé de plus de 60 ans : Birdman et Spotlight. Dans les deux cas, le personnage en question était incarné par Michael Keaton.

De la diversité dans l’âge

La coauteure de l’étude, Stacy Smith explique que ce problème de jeunisme est souvent oublié des questions de diversité. Surtout, Hollywood oublie ainsi toute une partie de son public. « Quand on pense à la question de la diversité, on pense à la race, au genre, à l’orientation sexuelle, aux personnes handicapées, mais l’âge est souvent exclu. C’est une opportunité ratée pour Hollywood. Ce sont des gens qui ont des revenus et du temps pour voir et télécharger des films » explique-t-elle à Variety.

L’étude souligne par ailleurs l’importance de montrer la diversité des seniors. Sur les 148 personnages de plus de 60 ans présents dans les films nommés pour l’Oscar du meilleur film, 77,7 % sont des hommes, 89,9 % sont blancs, 6,1 % sont noirs, 2 % sont asiatiques et aucun n’est latino.