La réalisatrice Julie Delpy au festival du Sundance le 22 janvier 2016
La réalisatrice Julie Delpy au festival du Sundance le 22 janvier 2016 - Matt Sayles/AP/SIPA

L’heure des marches arrières a sonné. Après les regrets de Charlotte Rampling à la suite de ses propos sur le « racisme anti blancs » qui entourerait la 88e cérémonie des Oscars, c’est au tour de Julie Delpy de corriger le tir. La réalisatrice s’est dit notamment navrée que ses propos aient été mal interprétés.

>> A lire aussi : L’Académie prend des mesures « historiques » pour augmenter sa diversité

« Il n’a jamais été question de minimiser l’injustice faite aux artistes afro-américains »

« C’est drôle, les femmes ne peuvent pas parler. Parfois, je préférerais être afro-américaine, parce que les gens n’osent pas s’en prendre à vous lorsque vous parlez de quelque chose qui est vrai. Nous vivons dans un monde raciste », avait déclaré Julie Delpy ce week-end, lors du festival du Sundance. Une réaction concernant la polémique des Oscars et leur manque de diversité, qui a fait coulé beaucoup d’encre.

A la suite de ce tollé, la réalisatrice a décidé de faire marche arrière, comme le rapporte Entertainment Weekly. « Je suis désolée pour la façon dont je me suis exprimée », a expliqué Julie Delpy. « Il n’a jamais été question de minimiser l’injustice faite aux artistes afro-américains ou d’autres personnes qui luttent pour l’égalité des chances et des droits, au contraire. Tout ce que j’essayais de faire est de pointer les problèmes de l’inégalité des chances dans l’industrie pour les femmes également (comme je suis une femme). Je n’ai jamais eu l’intention de sous-estimer la lutte de quelqu’un d’autre ! Nous devons rester vigilants et unis, et se soutenir mutuellement pour changer cette réalité injuste et ne laisser personne saboter nos efforts communs en déformant la vérité. » Un recadrage en bonne et due forme.

« Je regrette que mes propos puissent avoir été mal interprétés »

Ce samedi, Charlotte Rampling avait elle aussi tenu à s’expliquer sur ses déclarations. « Je regrette que mes propos puissent avoir été mal interprétés lors de mon interview cette semaine sur Europe 1, » a expliqué l’actrice dans un communiqué diffusé sur CBS. « J’ai simplement voulu dire que dans un monde idéal chaque "performance" devrait recevoir la même opportunité de reconnaissance. Je suis très honorée de faire partie du formidable groupe de nominés de cette édition des Oscars. La diversité dans notre industrie est une question complexe que l’on doit aborder », a-t-elle poursuivi.

Mots-clés :