Cheryl Boone Isaacs; la présidente de l'Académie des Oscars
Cheryl Boone Isaacs; la présidente de l'Académie des Oscars - Variety/REX Shutterstoc/SIPA

Depuis l’annonce des nominations pour la prochaine cérémonie des Oscars, une vive polémique enflamme l’industrie du cinéma américain : le manque de diversité. En effet, la majorité des nominés en lice pour les tant convoitées statuettes est blanche. Alors que certains artistes comme Spike Lee et Jada Pinkett ont déjà annoncé boycotter la cérémonie, l’Académie des Oscars a enfin pris part au débat. Cheryl Boone Isaacs, sa présidente, s’est dit « navrée » du manque de diversité ethnique dans les récompenses du cinéma aux Etats-Unis.

>> A lire aussi : La diversité, principale oubliée des nominations

« Il est temps de faire de grands changements »

Cheryl Boone Isaacs est « à la fois navrée et frustrée par le manque d’inclusion » d’acteurs et d’actrices noirs dans la liste des nommés pour les oscars qui seront remis le 28 février, même s’il est important de reconnaître la valeur du travail de ceux qui ont été nommés. « Ceci est une discussion difficile mais importante et il est temps de faire de grands changements », a déclaré Cheryl Boone Isaacs dans un communiqué publié lundi soir.

« Nous devons faire plus, et mieux, et plus vite »

Depuis son arrivée à la tête de l’Académie des arts et sciences du cinéma, en 2013, Cheryl Boone Isaacs a œuvré pour davantage de diversité mais, a-t-elle reconnu, « le changement n’arrive pas aussi vite que nous le souhaiterions ». « Nous devons faire plus, et mieux, et plus vite ».

94 % de Blancs constituent l’Académie des Oscars

L’Académie est constituée de 6.000 membres, qui, selon le Los Angeles Times, sont à près de 94 % des Blancs, majoritairement des hommes, les Noirs ne représentant que 2 % et les hispaniques moins de 2 %.

Aucun acteur ni actrice noirs n’ont été nommés aux Oscars pour la deuxième année de suite, ce qui a enflammé les réseaux sociaux et suscité une nouvelle polémique. Lundi, le metteur en scène et acteur noir américain Spike Lee et l’actrice Jada Pinkett ont annoncé qu’ils allaient boycotter la prochaine cérémonie des Oscars en signe de protestation.

 

Mots-clés :