«The Dark Knight Rises»: «Nous attendions une montagne, nous n'avons qu'un monument»

18 contributions
Publié le 30 juillet 2012.

VOTRE AVIS - Les internautes de «20Minutes» réagissent au troisième et dernier volet de la saga Batman de Christopher Nolan...

Malgré les files d’attentes ahurissantes, les internautes de 20Minutes ont été nombreux à vouloir se faire leur avis sur le dernier Batman, The Dark Knight Rises (TDKR). Blockbuster insipide ou chef d'oeuvre? Vendredi dernier, nous leur avons posé la question. Ils nous ont répondu.

 «Le message anti-peuple en colère est détestable»

La salle était pleine. Le film très attendu. Au-delà des cascades «époustouflantes» et du rythme «continu», des alléluias des amateurs de Comics, qu’ont retenu les internautes de 20Minutes de The Dark Knight Rises? Une critique sociétale. Oui oui. Sans «casser les codes scénaristiques hollywoodiens», le film fait «apparaitre l’état d'esprit terrorisé des Américains», analyse Djé, en nous écrivant par mail.

Pleinement d’actualité pour beaucoup, le film gravite autour de la bourse et du terrorisme, «exutoires pour laisser échapper la peur américaine d'une ère apocalyptique proche». Nataskaia confirme, sans mesure. «Le film traite des problèmes de la société avec une intelligence si rare que l'on pensait cela irréaliste. Jusqu'à aujourd'hui.»

Film sociétale pour certains donc, et pourquoi pas film politique. L’opposition riches / pauvres, puissants / misérables, est exploitée, sans faire de Batman un super-héros d’extrême-gauche. «C'est la fin du règne des riches dans ce film. Les voleurs deviennent des héros en belle bécane, les riches subissent des coupures de courant. Mais que Marx ne se réjouisse pas tout de suite ce n'est pas encore dans cet opus de Batman que les riches donneront aux pauvres de Gotham!» tempère Djé. Un message carrément «détestable» pour Delfine. «Batman est un héros milliardaire pour riches. Richesse = harmonie, pauvreté = chaos... Le message anti-indignés, anti-communistes, anti-peuple en colère est détestable.»

 «Que fait Marion Cotillard dans cette production?»

Christian Bale qui «transpire le respect», Tom Hardy «impressionnant», «Michael Caine et Gary Oldman, qu'on ne voit pas assez», Anne Hathaway qui tient bien son rôle «ambigu et risqué» de Catwoman. Les performances de tous les acteurs sont largement saluées. Reste Miranda Tate, Marion Cotillard, qui rassemble l’essentiel des critiques. «Lamentable» pour Delfine, «useless» pour Nataskaia. Tinker complète: «Marion Cotillard, pourtant pas totalement médiocre durant tout le film, va ridiculement se faire remarquer pour sa scène finale». Luccio se risque à poser la question: «Que fait Marion Cotillard dans cette production?»

Jon et Aurelien, par mail, nuancent l’assassinat en règle estimant tout deux que Marion Cotillard n’est «pas mauvaise», mais souffre d’un rôle mal dessiné. «L'interprétation de Marion Cotillard n'est pas insipide, c'est son personnage qui l'est. Quand on connaît un peu l'univers de Batman, le personnage joué par Marion est surentraîné, impitoyable, totalement passionné et follement amoureuse de Batman. Là, nous avons juste vu une bourgeoise psychopathe. Nolan a raté le personnage de Marion», développe Jon.

 Le deuxième volet «reste le summum»

«Après le deuxième opus on attendait une fin exceptionnelle», annonce laveritevraie. Et on ne l’a pas eue, aurait pu poursuivre cet internaute. The Dark Knight, deuxième épisode sorti en 2008, «reste le summum» pour de nombreux internautes de 20Minutes, comme Krakou69. «Un chef d’œuvre», pour Dardevil67.

Du second volet, les internautes regrettent le Joker «hors du commun» interprété par le pleuré Heath Ledger (décédé peu après le tournage du film en 2008). Tom Hardy, bien que «convaincant malgré un casque qui empêche de juger son faciès», n’arrive pas à la hauteur du «charisme» de Heath Ledger, vanté par Nataskaia. «Avec Heath Ledger, on réfléchissait, c'était le chaos par le jeu, là on passe le rouleau compresseur du chaos pour le chaos, sans intérêt», assène Delfine avant de qualifier ce volet de «vraie daube». «Déçue» aussi, Gonzozo juge le film «prétentieux, absolument sans humour, sans profondeur, incohérent, (…) avec une Batmobile grotesque, des méchants pathétiques».

Pour Krakou69 en revanche, le réalisateur réussit en fait son troisième film en mixant les deux premiers volets «pour en sortir le troisième». Christopher Nolan mêle la «destruction de Gotham City, à une folie intelligente». Une tactique déjà employée «mais qui a le mérite de marcher» malgré un «manichéisme plus prononcé» cette fois. «Nolan signe un bon film d'action. Mais il faudra attendre encore un peu avant qu'il révolutionne le cinéma international», estime Djé. Nataskaia résume simplement: «Nous attendions une montagne, nous n'avons qu'un monument.». 

Témoignages édités par Christine Laemmel
publicité
publicité
publicité
Top 5 des vidéos partagées
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr