Le réalisateur français Chris Marker est décédé

2 contributions
Publié le 1 août 2012.

CINEMA - Le réalisateur de «La jetée» est décédé ce lundi, au lendemain de son 91e anniversaire...

Le réalisateur français Christian-François Bouche-Villeneuve, connu sous son pseudonyme Chris Marker est mort lundi matin à l'âge de 91 ans. L'annonce a été faite sur Twitter par le critique cinéma Jean-Michel Frodon et par Gilles Jacob, le président du festival de Cannes. L’information a été confirmée par son entourage.

Figure de la Nouvelle Vague dans les années 1960, Chris Marker était un cinéaste touche-à-tout, tour à tour écrivain, illustrateur, traducteur, réalisateur, photographe, éditeur, philosophe, essayiste, critique, poète, artiste vidéaste, voyageur, producteur. Personnage public secret, qui n'acceptait presque aucune interview et refusait d'être photographié, Chris Marker se décrivait lui-même comme un «artisan bricoleur».

Résistant pendant la Seconde Guerre mondiale, puis journaliste, Chris Marker se consacre dans les années 50 aux documentaires. Il signe notamment Olympia 52 sur les Jeux olympiques d’Helsinki ou Les statues meurent aussi, sur l’art africain. En 1962, il signe son film le plus célèbre, La Jetée, qui aura marqué des générations de cinéphiles par son récit puissant et poétique sur le souvenir et la mémoire, un des thèmes centraux de sa réflexion, avec à l’appui des photos en noir et blanc simplement commentées par un narrateur. Ces 28 minutes ont inspiré plus tard Terry Gilliam pour son Armée des Douze Singes.

Sans Soleil, Le Joli Mai ou encore Le Fond de l’air est rouge font partie des autres films les plus connus du cinéaste. Mais l’empreinte Chris Marker dépasse largement le cadre de sa propre filmographie. Costa-Gavras, Yves Montand, Alain Resnais, William Klein, Patricio Guzman… Tous ont collaboré avec lui. 

Fasciné par les nouvelles technologies, le réalisateur avait réussi à s’y adapter. Il signait des films sur Youtube sous le pseudo Kosinski et se faisait appeler Sergei Murasaki dans l’univers virtuel de Second Life, où il disposait d’une île nommée Ouvroir en référence à l’Oulipo, l’Ouvroir de littérature potentielle.  

A.L
Mots-clés
Newsletter
POP

En fin de journée, faites
le tour de l'actu POP : culture, people, médias

publicité
publicité
publicité
Top 5 des vidéos partagées
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr