Pénélope Cruz dans «To Rome with Love» de Woody Allen.
Pénélope Cruz dans «To Rome with Love» de Woody Allen. - MARS DISTIBUTION

Propos recueillis par Caroline Vié

Woody Allen ne change pas! Le cinéaste septuagénaire semble avoir (presque) trouvé le secret de la jeunesse éternelle. Venu présenter To Rome With Love à Paris, il s'est confié à 20 Minutes.

Pourquoi tournez-vous en Europe?

Parce que c'est la seule façon que j'ai trouvée de financer mes films. Des capitales me proposent de venir travailler dans leurs murs et je dis oui quand elles m'inspirent des histoires, ce qui était le cas pour Rome.

Que vous évoque Rome?

Le vin, la fête, le farniente… Une certaine qualité de vie dont nous autres Américains devrions nous inspirer. Confronter la frénésie de New-Yorkais névrosés à cette cité somptueuse était excitant.

Penélope Cruz n'est pas italienne…

Non, mais elle m'a écrit pour me dire qu'elle parlait italien et qu'elle voulait retravailler avec moi. Comment résister? Se lever le matin pour se trouver face à une telle beauté est un plaisir auquel il faudrait être fou pour renoncer.
J'aime la vie et les actrices et les deux sont liés! Réaliser un film par an me laisse du temps pour écrire d'autres choses, pour me consacrer à mon groupe de jazz ou flâner. Je ne vois pas pourquoi je me priverais de ces choses qui me rendent si heureux.

Les acteurs ne vous font pas rêver?

Beaucoup moins, peut-être parce que pendant longtemps j'ai été le jeune premier de mes films. C'était moi qui embrassait les comédiennes! Renoncer à ce rôle n'a pas été facile, mais je m'y suis résolu pour ne pas être grotesque.
Oui, et c'est pour ça que je le fais quand il y a un rôle qui peut me convenir. Je me refuserais à faire un film gériatrique, où il n'y aurait que des vieux.

Comment restez-vous aussi jeune?

Le cinéma est une merveilleuse source de jouvence. Je compte m'y baigne encore longtemps!

La bande annonce:

Délices alla romana

Il s'est bien amusé, Woody, dans To Rome With Love, et son bonheur est communicatif. Sa comédie patchwork réunit des acteurs aussi divers qu'Alec Baldwin, Penélope Cruz, Roberto Benigni ou le ténor Fabio Armiliato pour une suite d'intrigues cocasses. Woody lui-même est irrésistible en imprésario névrotique découvrant un chanteur étonnant.