La sortie du film coïncide avec les 50 ans du personnage, créé en août 1962 par Stan Lee et Steve Ditko, dans le magazine Amazing Fantasy.
La sortie du film coïncide avec les 50 ans du personnage, créé en août 1962 par Stan Lee et Steve Ditko, dans le magazine Amazing Fantasy. - SONYSONY

Caroline Vié

Andrew Garfield a un air de premier de la classe et il en a aussi le look. Ce comédien de 28 printemps se fait une toile dans The Amazing Spider-Man de Marc Webb, nouvelle version des aventures du justicier. «Quand j'ai su que j'avais été choisi pour incarner Spider-Man, j'ai d'abord pensé que c'était une blague, raconte-t-il. Puis, je me suis dit qu'il allait falloir que je sois à la hauteur et j'ai commencé à flipper.»

Laisser les choses au hasard n'est pas le genre de la maison. L'acteur gringalet s'est plié à un entraînement drastique – musculation et initiation au parkour, sport urbain façon Yamakasi – pour remplir le costume rouge et bleu aussi bien que Tobey Maguire, le précédent Spidey popularisé par la trilogie de Sam Raimi.

Spider-Man, les origines

«Peter Parker est un gars mal dans sa peau que ses pouvoirs ont investi d'une lourde responsabilité, explique Garfield. Je peux m'identifier à cette problématique, car j'étais un peu dans le même cas que lui.» L'acteur américain élevé en Angleterre n'a cependant rien d'un débutant. Découvert en assassin juvénile dans Boy A (John Crowley, 2005), il a également été dirigé par David Fincher (Social Network, 2010) et Terry Gilliam (L'Imaginarium du Docteur Parnassus, 2009).

«Le personnage de Spider-Man a été un nouveau défi car c'est un rôle aussi physique que psychologique.» Marc Webb, remarqué avec la comédie romantique 500 jours ensemble, a beaucoup insisté sur la relation du héros avec sa famille et avec sa petite amie incarnée par Emma Stone. «L'originalité de cette nouvelle version consiste à mettre l'accent sur les origines de Peter pour faire mieux comprendre ses motivations», précise Garfield. Qu'on n'aille pas s'imaginer cependant que The Amazing Spider-Man est parcimonieux du côté des scènes d'action. Ces dernières sont à couper le souffle quand il poursuit un lézard géant entre les immeubles et se fait aider par des grutiers pour coincer ce super-méchant joué par Rhys Ifans. Voler avec Spidey, c'est possible et c'est ici…

>> VIDEO: «Ciné Vié», l'émission cinéma de «20Minutes», qui décrypte ce film, c'est par là !


La bande annonce: