Pour sa 28e édition, la Fête du Cinéma, devenue l'un des rendez-vous les plus populaires des cinéphiles qui se tiendra cette année sur quatre jours du 24 au 27 juin, a resserré ses dates et allégé ses tarifs à 2,50 euros la séance.
Pour sa 28e édition, la Fête du Cinéma, devenue l'un des rendez-vous les plus populaires des cinéphiles qui se tiendra cette année sur quatre jours du 24 au 27 juin, a resserré ses dates et allégé ses tarifs à 2,50 euros la séance. - Pierre Verdy afp.com

© 2012 AFP

Pour sa 28e édition, la Fête du cinéma, devenue l'un des rendez-vous les plus populaires des cinéphiles qui se tiendra cette année sur quatre jours du 24 au 27 juin, a resserré ses dates et allégé ses tarifs à 2,50 euros la séance.

Une offre de films multipliée par deux

Organisée par la Fédération nationale des cinémas français (FNCF, les exploitants de salles), la Fête propose toujours la même formule: après l'achat du premier billet au tarif habituel, toutes les séances suivantes pendant les quatre jours de la manifestation sont au tarif unique de 2,50 euros (contre 3 euros l'an passé), grâce à un bracelet-sésame remis avec le premier billet.

En fixant l'ouverture le dimanche et la clôture le mercredi soir après la dernière séance, la Fête couvre les sorties de deux mercredis consécutifs les 20 puis 27 juin, démultipliant l'offre à l'affiche. Dont Adieu Berthe, l'enterrement de mémé, de et avec les frères Podalydès, The Dictator de Sacha Baron Cohen, L'Age de Glace 4, La Part des Anges de Ken Loach, Prix du Jury à Cannes le mois dernier, ou encore la comédie romantique avec Sophie Marceau et Gad Elmaleh, Un Bonheur n'arrive jamais seul.

Un total d'entrées en hausse en 2011

Comme chaque année, la banque BNP Paribas, partenaire de l'événement, prolonge la fête jusqu'au 4 juillet en distribuant 330.000 contremarques à ses clients. Avec 5.465 écrans, le parc français -le premier d'Europe et le 4e dans le monde, après la Chine, les Etats-unis et l'Inde- est l'un des meilleurs et la Fête du cinéma permet de faire le plein de nouveautés à moindre coût puisque sortent en moyenne une douzaine de films chaque semaine (620 à 640 par an).

Cette fête est traditionnellement un succès populaire qui a permis de cumuler plus de 70 millions de spectateurs depuis son lancement en 1985, surtout des jeunes puisque la moitié ont moins de 25 ans. Elle intervient cette année dans un contexte particulièrement favorable, avec une fréquentation en hausse de plus de 5% depuis le début de l'année par rapport à la même période 2011, année record depuis 1945 avec 216,6 millions d'entrées.

L'an passé, elle avait enregistré 3,7 millions d'entrées sur sept jours, un résultat en hausse de 16% par rapport à l'année précédente dont les 15-19 ans représentaient 28,6%, trois fois plus qu'au premier semestre.