Le virus de « Prometheus » sera-t-il contagieux ?

2 contributions
Publié le 30 mai 2012.

Quiconque s'intéresse au

cinéma et n'a pas entendu

parler de Prometheus a dû passer les derniers mois enfermé dans une cave dépourvue de tout moyen de communication. La 20th Century Fox a mis le turbo pour donner envie de voir le film, devenu l'un des plus attendus de l'année. Teasers et bandes-annonces font partie de l'attirail du marketing ordinaire, de même que les extraits parcimonieux montrés à la presse avant une projection complète à la veille de la sortie. Un faux site (www.weylandindustries.com) et même une station de métro parisienne thématisée aux couleurs du film (photo) ont achevé de faire bourdonner le buzz. « J'espère ne pas être décu », déclare

Daniel, 45 ans, qui découvrit « Alien » en salle en 1979 et se souvient avoir été « terrifié par ce film qui a révolutionné à la fois l'horreur et la science-fiction ». Les plus jeunes spectateurs ne sont pas plus blasés, même s'ils ne connaissent pas Ridley Scott. « Je sens que je vais adorer : les bandes-annonces sont super excitantes et je suis l'affaire depuis le début de cette année », déclare Mathilde, seize printemps, ravie que le film ne soit interdit qu'aux moins de 12 ans. Reste à espérer qu'à la découverte du film, les fans verront leurs

espérances comblées à la hauteur de cette attente soigneusement entretenue.C. V.

Newsletter
POP

En fin de journée, faites
le tour de l'actu POP : culture, people, médias

publicité
publicité
publicité
Top 5 des vidéos partagées
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr