Festival de Cannes. Que pensez-vous de la sélection «accessible» de 2012?

0 contributions
Publié le 19 avril 2012.

VOTRE AVIS - Les films en course pour la palme d'or 2012 rafraîchissent un peu l’historique cannois...

Le festival de Cannes, c’est un peu l’incompris du cinéma, en tout cas pour les spectateurs. A l’image de la Palme d’or de l’an dernier, The Tree of Life, film mystère de Terrence Malick.

Le cru 2012 pourrait marquer un changement de cap. La sélection officielle pour la Palme d’or révélée ce jeudi par Thierry Frémaux, délégué général du festival de Cannes, fait la part belle aux acteurs «stars US» du grand public et aux réalisateurs connus et reconnus. Des acteurs populaires et des films plus accessibles que les autres années. Une sélection plus «mainstream» en bref, sur le papier tout du moins.

>> Retrouvez la sélection officielle par ici

Des acteurs stars (surtout du poids lourd US) avec au hasard Brad Pitt, Reese Witherspoon, Kirsten Dunst, Eva Mendes, Kylie Minogue, Sam Riley, Kirsten Stewart, Jessica Chastain, Shia LaBeouf et Tom Hardy…  Robert Pattinson et Zac Efron nous font prédire une Croisette surchauffée. Nicole Kidman et Matthew McConaughey eux, seront présents dans deux films en compétition. De quoi faire briller le tapis rouge, déjà, et peut-être aussi de quoi capter l’attention du public sur le festival le plus médiatique mais aussi le moins accessible au grand public.

Belle sélection française avec trois films français en piste, pour le moment. Audiard (De rouille et d'os), Resnais (Vous n'avez encore rien vu). Mais également Leos Carax avec Holly Motors. Manquent François Ozon et Olivier Assayas, pourtant pressentis. Qui auront peut-être leur place lors de la séance de rattrapage (Thierry Frémaux a annoncé que la liste devrait être complétée bientôt). Le grand soir de Benoit Delepine et Gustave Kerven pourrait également être rapatrié de la sélection «Un certain regard». Les acteurs frenchy «bankables» aussi sont à l’honneur avec Marion Cotillard, Sabine Azéma, Juliette Binoche, Pierre Arditi, Lambert Wilson.

En quantité, on est presque en-deçà des critères cannois ordinaires (plutôt quatre que trois films français). En qualité par contre, le cinéma français a cette année de vraies chances de Palmes, avec des réalisateurs et des acteurs de dimensions internationales (Cotillard avec Audiard et Carax qui s’exporte aux Etats-Unis).

Des cinéastes accomplis. David Cronenberg en tête avec son film de fin du monde, Cosmopolis. Mais aussi Hanneke et Ken Loach, habitués de la Croisette. Et bien sûr Audiard et Resnais. Des valeurs sûres, des succès presque garantis.

Des films accessibles. Sur la route (de Walter Salles) est l’adaptation du roman éponyme de Jack Kerouac, un monument de la littérature américaine. Un mythe donc, largement lu et qui poussera probablement en salle nombre de spectateurs. Wes anderson ouvrira quant à lui le festival avec Moonrise Kingdom. Le réalisateur de La famille Tenenbaum, opus décalé et comique, représentera selon Gilles Jacob le «jeune cinéma américain». Pas de quoi faire fuir les «Canno-phobes» donc.

>> Et vous, que pensez-vous de la sélection des films du festival de Cannes 2012? La trouvez-vous plus accessible que les années précédentes? Avez-vous envie de découvrir les films retenus?
Donnez-nous votre avis dans les commentaires ou écrivez-nous à reporter-mobile@20minutes.fr

Christine Laemmel
Mots-clés
Newsletter
POP

En fin de journée, faites
le tour de l'actu POP : culture, people, médias

publicité
publicité
publicité
Top 5 des vidéos partagées
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr