«The Artist» et Omar Sy, grands gagnants des César 2012

44 contributions
Publié le 25 février 2012.

CINEMA - Le film muet en noir et blanc de Michel Hazanavicius a raflé six récompenses ce vendredi soir, mais Jean Dujardin repart bredouille...

Le match était serré. Mais The Artist a encore une fois été sacré. Après avoir tout raflé aux Bafta (Oscars britanniques) et aux Golden Globes, entre autres, le film de Michel Hazanavicius a remporté six César ce vendredi soir, sur dix nominations: celui du meilleur film, meilleur réalisateur, meilleure actrice, meilleure photographie, meilleurs décors et meilleure  musique. Le film muet en noir et blanc, qui rend hommage au cinéma américain des années 1920, a donc largement détrôné Intouchables et Polisse, qui étaient également favoris pour cette cérémonie. 

Dans notre sondage, vous étiez 45% à préférer Intouchables (contre 27% à The Artist).

>> Revivez la cérémonie en live-comme-à-la-maison par ici

Le film de Maïwenn, qui raconte le quotidien de la brigade de protection des mineurs, était nommé dans 13 catégories mais n’a reçu que deux César: celui du meilleur montage et du meilleur espoir féminin (Naidra Ayadi). Intouchables, le film d’Olivier Nakache et Eric Toledano, nommé dans huit catégories, a reçu un seul César, mais pas des moindres. Celui du meilleur acteur, pour Omar Sy. Il devient ainsi le premier acteur noir à recevoir cette récompense.

Autre catégorie reine, le meilleur scénario. Il a été attribué à Pierre Schoeller pour L’Exercice de l’Etat.

Un premier César pour Michel Blanc

Le César de la meilleure actrice dans un second rôle a été attribué à Carmen Maura, pour Les femmes du 8e étage. Celui du meilleur acteur dans un second rôle a été attribué à Michel Blanc, pour L’Exercice de l’Etat. C’est le premier César de l’acteur. 

Du côté des meilleurs espoirs, Grégory Gadebois (Angèle et Tony) a été sacré chez les hommes. Chez les femmes, deux actrices, ex-aequo: Naidra Ayadi (Polisse) et Clotilde Hesme (Angèle et Tony).

Sans surprise, Une séparation a été primé

Le film étranger qui a été sacré cette année aux César est, sans surprise, Une séparation de Asghar Farhadi, un long-métrage iranien. Du côté des films d’animation, c’est Le chat du rabbin de Joann Sfar et Antoine Delesvaux qui a été sacré. Enfin, Tous au Larzac a été élu meilleur film documentaire et L’Accordeur meilleur court-métrage.

Anaëlle Grondin
Mots-clés
Newsletter
POP

En fin de journée, faites
le tour de l'actu POP : culture, people, médias

publicité
publicité
publicité

Top 5 des vidéos partagées
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr