Star Wars : Episode I - La Menace fantôme
Star Wars : Episode I - La Menace fantôme - TWENTIETH CENTURY

Carolien Vié au Skywalker ranch

Qui ne sait pas où se trouve précisément le Skywalker Ranch, fief de George Lucas depuis 1978, aura du mal à dénicher ce petit paradis niché au cœur de Nicasio, près de San Francisco. «L'idée est que les gens puissent travailler en paix sans incursion du monde extérieur», lance John Goodson, responsable des effets visuels sur Star Wars: épisode 1 - La Menace fantôme, qui sort ce mercredi en 3D en salle.

Le rêve d'un visionnaire

Dans ce havre de paix, Lucas accueille d'autres cinéastes, comme John Lasseter ou James Cameron, afin qu'ils puissent peaufiner leur œuvre tranquillement à l'abri des regards indiscrets et dans les meilleures conditions technologiques. «George est un visionnaire doublé d'un perfectionniste. C'est pour cela qu'il veut sans cesse reprendre ses films pour les améliorer, qu'il a agrandi considérablement le ranch pour offrir ce qui se fait de mieux en termes de postproduction», explique l'ingénieur du son Matthew Wood.

Doté de vignes, d'un troupeau de vaches et de sa propre caserne de pompiers, le ranch est également pourvu d'une bibliothèque impressionnante bourrée d'ouvrages sur le cinéma. «George sait ce dont ses confrères ont besoin car il est lui-même cinéaste, précise Wood. Pour nous autres techniciens, il est aussi précieux de pouvoir collaborer avec les plus grands, car chaque expérience nourrit la suivante. Cela nous permet de rester au top.» Ce spécialiste des effets sonores a retravaillé la bande-son de Star Wars : épisode 1 - La Menace fantôme pour favoriser l'immersion du spectateur dans la version en 3D.

«Nous sommes tous des geeks et des fans de Stars Wars nous donnant à fond », avoue le technicien, qui reconnaît également avoir été bluffé par la présence et l'autorité de Lucas. «Il a l'œil à tout, insiste son collègue Goodson. Il vous surprend constamment par son attention au moindre détail.» Aujourd'hui, le maître a annoncé son départ à la retraite, et personne ne sait s'il va continuer à faire revivre le reste de la saga Star Wars en relief, tandis que son camarade James Cameron se prépare à ressortir Titanic en 3D le 6 avril prochain.>

La bande annonce:


 

Des étoiles en relief

Il a fallu se livrer à un travail de titan pour transposer Star Wars : épisode 1 - La Menace fantôme en relief. George Lucas a supervisé cet ouvrage de près, et n'a pas fait d'ajout au film original préalablement sorti en 1999. Il avait remplacé la marionnette de Yoda par une version numérique en 2003.